FIBD

Trois finalistes pour le Grand prix de la ville d'Angoulême

Les trois finalistes pour le Grand prix de la ville d'Angoulême 2016

Trois finalistes pour le Grand prix de la ville d'Angoulême

Après la polémique puis un vote libre, trois auteurs sont proposés pour le vote final afin de désigner le Grand prix de la ville d'Angoulême qui sera révélé mercredi 27 janvier.

Par Vincy Thomas,
Créé le 21.01.2016 à 08h50,
Mis à jour le 21.01.2016 à 13h14

Le Festival international de la Bande dessinée d'Angoulême a révélé les trois finalistes du Grand prix de la ville d'Angoulême, deux semaines après la violente polémique qui avait entaché la première sélection qui ne comprenait aucune femme parmi les auteurs proposés.

Rappelons qu'à la suite de la divulgation de cette première liste, de nombreux auteurs, français comme étrangers, avaient décidé de retirer leur nom en guise de protestation contre ce sexisme. Le Festival, après 48 heures d'indécisions et de justifications, avait, finalement invité les votants à donner librement entre un et trois noms d'auteurs vivants pour établir cette sélection finale. Entre le 13 et le 17 janvier, 1216 votants auraient participé à ce vote libre, par l'intermédiaire d'un site dédié. Le communiqué du FIBD ne précise rien d'autre que le nom des trois finalistes et ne donne aucun autre chiffre sur le vote du "premier tour".

Espérons que la polémique puis l'opacité autour de ce Grand Prix du 43e FIBD n'entacheront pas l'une des plus importantes récompenses du 9e art dans le monde.

Le Belge Hermann (les séries Bernard Prince, Jeremiah et Comanche), le Britannique Alan Moore (Watchmen, V comme Vendetta) et la Française Claire Wendling (Les lumières de l'Amalou, Deux mondes) sont proposés au vote pour le second tour, qui s'est ouvert hier pour s'achever le dimanche 24 janvier (à minuit).

Le lauréat sera connu le mercredi 27 janvier. Il sera annoncé à la nouvelle médiathèque du Grand Angoulême, l'Alpha, par Katsuhiro Otomo, Grand prix de l'année dernière.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités