À Saint-Jean-de-Luz, Le 5ème Art distribue "une liste de coups de cœur" | Livres Hebdo

Par Pierre Georges, le 31.07.2015 à 10h00 (mis à jour le 31.07.2015 à 12h00) Les librairies des vacances 4/6

À Saint-Jean-de-Luz, Le 5ème Art distribue "une liste de coups de cœur"

Chaque semaine pendant l’été, Livres Hebdo s’arrête dans une librairie du littoral français. Pour cette ultime semaine de juillet, direction le pays basque et la librairie Le 5ème art de Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques).

Série de l'été : les librairies des vacances de Livres Hebdo


Livres Hebdo : Présentez-nous votre librairie.
 
Christelle Dierickx (gérante de la librairie Le 5ème art): Il y a maintenant cinq ans que j’ai ouvert cette librairie généraliste dans le centre de Saint-Jean-de-Luz, une grosse fête est prévue le 7 novembre prochain pour marquer cet anniversaire. Mes deux employées et moi-même défendons principalement la littérature, la bande-dessinée, et les livres jeunesses. Notre clientèle est très variée et vient aussi bien de Saint-Jean-de-Luz que d’Hendaye ou même de Biarritz, et nous permet de très bien fonctionner toute l’année sans être dépendant de la saison estivale. Le magasin, ouvert sur la rue par quatre grandes vitrines propose environ 10 000 références, dispersées sur 80 m2, auxquels viennent s’ajouter 32m2 dédiés aux expos, aux lectures de contes pour enfants, aux ateliers et bien sur aux nombreuses rencontres avec les auteurs (plus de 60 depuis l'ouverture de la librairie).
 
J’ajouterai enfin que Le 5eme Art fait partie depuis sa création du réseau des libraires atlantiques, plateforme en ligne regroupant une quarantaine de librairies indépendantes du Sud-Ouest, et dont je suis membre du bureau.
 
Livres Hebdo : Comment vous adaptez-vous à la période estivale ?
 
Christelle Dierickx : C’est une période que j’adore ! Les mois de juillet et d’août sont ceux où je retrouve beaucoup de mes clients occasionnels qui viennent passer l’été à Saint-Jean et que j’ai appris à connaître avec les années. Les journées sont plus longues, et les échanges plus conviviaux, voir amicaux.
Economiquement, un quart de mon chiffre d’affaires annuel se concentre sur cette période. D’ailleurs nous enregistrons une hausse de 20% par rapport à juillet 2014. Nous restons également ouvert jusqu’à 20h, et ceci 7 jours sur 7. Bons nombres d’événements estivaux sont au programme et notamment dans le cadre de l’opération Lire en short, rendez-vous sur notre page Facebook !
 
Livres Hebdo: Quel est votre livre de l’été ?
 
Christelle Dierickx : J’ai mis en place cet été, pour la première fois, une liste de coups de cœur que je distribue en papier à la librairie, ainsi qu’en numérique sur la page Facebook. Les premiers retours sont très positifs, et les clients très heureux de l’initiative. Je renouvellerai donc l’opération pour d’autres évènements marquant de l’année.
 
Notre plus gros coup de cœur de l’année reste Le Voyage d’Octavio de Miguel Bonnefoy (Payot & Rivages) auquel nous ajoutons : Amours de Leonor de Recondo (Sabine Wespieser), Allô, Dr Laura ? roman graphique de Nicole-J Georges chez Cambourakis, Noir septembre de Inger Wolf (Mirobole) et, en jeunesse : La princesse et le poney de Kate Beaton, chez Cambourakis.

Et la version papier sera disponible à la librairie dès lundi les amis! (On va vous concocter ça environ tous les 2 mois).

Posted by Librairie Le 5ème Art on Friday, July 10, 2015
 
Livres Hebdo : Comment abordez-vous la rentrée littéraire ?
 
Christelle Dierickx : Avec beaucoup d’excitation. Nous lisons toutes les trois et échangeons beaucoup, et le planning se met petit à petit en place. C’est une belle rentrée qui se profile et j’ai personnellement déjà eu un énorme coup de cœur pour le prochain Mathias Enard : Boussole (Actes Sud), un roman fabuleux d’un écrivain que j’admire.

close

S’abonner à #La Lettre