Respiration pour Suhrkamp | Livres Hebdo

le 23.10.2013 (mis à jour le 24.10.2013 à 11h00) Allemagne

Respiration pour Suhrkamp

Le plan de relance présenté par Ulla Unseld-Berkéwicz a été approuvé par les créanciers de Suhrkamp.

Une nouvelle étape vient d'être franchie dans le violent conflit qui oppose depuis de longs mois, les actionnaires de Suhrkamp: mardi 22 octobre une assemblée de 2 500 créanciers réunie à Berlin, a approuvé à l'unanimité le plan de relance de la prestigieuse maison d'édition allemande.

Plusieurs auteurs de la maison étaient présents, autour de Ulla Unseld-Berkéwicz, patronne des éditions qui a présenté ce plan pour contrer l'action de Hans Barlach, actionnaire minoritaire et ennemi juré de l'éditrice. La société en commandite devrait donc être transformée en société par actions avec augmentation de capital, ce qui amoindrirait considérablement l'influence de Hans Barlach. Les nouveaux partenaires pressentis sont des personnes privées et l'éditeur allemand dtv, grand spécialiste du livre au format poche. De fait, les participations des deux antagonistes seraient ainsi réduites: Ulla Unseld-Berkéwicz détient actuellement 61% des parts via une fondation familiale et Hans Barlach détient 39%. Par ailleurs, les dettes de l'éditeur, de l'ordre de plus de 7 millions d'euros, doivent être effacées.

Cette décision devrait être entérinée par le tribunal de Berlin-Charlottenbourg d'ici à quatre semaines, si toutefois Hans Barlach, particulièrement pugnace, n'interjette pas appel entre-temps. Lui qui, depuis longtemps, dénonce la mauvaise gestion de Suhrkamp, a en effet annoncé il y a quelques semaines sa franche opposition au plan de relance.

close

S’abonner à #La Lettre