Prix unique | Livres Hebdo

Par la bande

Daniel Garcia

L'actualité du livre et de l'édition ne se limite pas aux rubriques, ni aux magazines spécialisés. Ce blog essaiera de traquer les mille et une façons de parler du livre aujourd'hui, ou de la manière dont le livre existe (encore) dans notre univers multimédia(tique). lire la suite

On s’éloigne un tout petit peu des nouvelles technologies et du livre, quoique pas tant que cela, et c’est en tout cas réjouissant. Lu dans Le Monde de ce week-end un article faisant état de l’effondrement des ventes de DVD (la baisse approche les 13% en valeur entre juillet 2005 et juillet 2006, et pour le seul secteur du cinéma elle atteint les 18%). Depuis l’apparition de ce support, les ventes de DVD connaissaient régulièrement une croissance à deux chiffres. Le retournement de tendance est brutal, puisque la baisse, inaugurée en 2005, est désormais elle aussi à deux chiffres. Certes, le développement de la piraterie sur Internet n’est pas totalement étranger à ce résultat. Mais ce n’est pas la seule explication. « On a assisté pendant des années à un phénomène de "gavage", de surabondance de l'offre, avec comme corollaire des opérations de bradage sur Internet », soulignait dans l’article Renaud Delourme, PDG des Editions Montparnasse et président de l'Union de l'édition vidéographique indépendante. « Faire d'un DVD un produit d'appel pour la grande distribution, comme le saumon ou le foie gras, ce n'est pas bon. Privilégier la quantité sur la qualité conduit à la désaffection du public », expliquait encore M. Delourme, qui ajoutait que la baisse sauvage des prix du DVD avait désorganisé le marché. Et de conclure : « Les majors hollywoodiennes ont baissé leurs prix, la Fnac vend moins cher ses nouveautés, les tarifs chutent parfois de 50 % trois mois après la sortie d'un titre . Il a manqué un prix unique du DVD semblable au prix unique du livre. » No comment.
close

S’abonner à #La Lettre