L'anglais Richard Schlagman vient de céder lundi 8 octobre les éditions Phaidon, qui possèdent un bureau à Paris, au milliardaire américain, collectionneur d'art, Leon D. Black.

Richard Schlagman qui avait acquis en 1990 cette maison spécialisée en art déclare dans un communiqué que « posséder Phaidon pendant ces vingt-cinq dernières années a été un énorme privilège. Etre plongé au carrefour de la création et de l'engagement artistique avec tant d'artistes, d'écrivains, d'architectes, de designers ou de chefs a été une expérience incomparable. Cette décision de me séparer de Phaidon n'a pas été simple. Mais une fois prise, on ne pouvait rêver meilleur acquéreur que Leon Black et sa famille. »

Leon Black qui a fait fortune dans la finance est un connaisseur et collectionneur d'art bien connu. Il aurait été en mai dernier selon plusieurs sources, l'acquéreur dont l'identité n'a pas été révélé du célèbre tableau de Munch, "Le Cri", vendu près de 120 millions de dollars chez Sotheby's.

« Ma famille et moi même souhaitons soutenir la croissance future de Phaidon, notamment le développement de son programme éditorial, son implantation à l'étranger et le lancement de production numérique», a précisé le nouveau propriétaire de Phaidon.

David Davies, le directeur général de Phaidon se dit dans ce même communiqué « ravi de travailler avec la famille Black pour permettre à notre entreprise de passer à un nouveau stade de développement. »

Fin juin, le Financial Times avait révélé la volonté de Richard Schlagman de vendre Phaidon qui connaissait une grosse réorganisation. Les filiales à Berlin, Barcelone, Milan et Tokyo avaient été réduites à une seule personne. Seul le bureau français avait été conservé, après réduction du personnel.

Fondée en 1923, la maison d'édition britannique Phaidon, spécialisée dans les beaux livres et les arts graphiques, compte près de 1 900 titres à son catalogue. L'éditeur publie depuis 2006 la collection de guides de voyages, "Wallpaper City Guides".

Phaidon avait également acquis Les Cahiers du cinéma en 2009, qui resterait la propriété de Richard Schlagman.


09.10 2012

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités