"Petit Pays" au cinéma et en bande dessinée | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 17.09.2018 à 14h11 (mis à jour le 17.09.2018 à 15h00) Adaptation

"Petit Pays" au cinéma et en bande dessinée

Gaël Faye - Photo PHOTO OLIVIER DION

Le premier roman de Gaël Faye fera l'objet d'une double adaptation l'année prochaine. Alors que le tournage du film débutera début 2019, la fin de l'année sera marquée par la sortie de Petit pays en bande dessinée. 

Petit pays de Gaël Faye, paru chez Grasset il y a deux ans et lauréat du Goncourt des Lycéens, s’apprête à être adapté au cinéma et en bande dessinée. 

L’auteur, qui annonçait travailler sur l’adaptation de son roman depuis plusieurs mois, a lancé un appel à casting sur sa page Facebook le 14 septembre. Le début du tournage est prévu pour début 2019. Produit par Jerico et Super 8 Productions, Petit pays sera réalisé par Eric Barbier, qui a signé l’année dernière La promesse de l’aube d’après le roman éponyme de Romain Gary. 


L’histoire de Gaby sera aussi adaptée en bande dessinée dans la collection "Aire libre" chez Dupuis. "C’est Marzena Sowa et Sylvain Savoia que l'auteur a choisis" pour signer l'album, annonce le compte instagram d’"Aire libre". Marzena Sowa (scénario) et Sylvain Savoia (dessin) ont déjà collaboré ensemble pour la série Marzi (Dupuis). Petit pays en bande dessinée est programmé pour la fin de l’année 2019. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Aire Libre (@aire___libre) le


Petit pays retrace l’histoire poignante de Gaby, 13 ans, jeune témoin de la guerre civile qui frappe le Burundi.

Le premier roman de Gaël Faye, qui "explore les failles d’une enfance brisée par l’implosion d’une famille et d’un pays", comme l’écrivait Kerenn Elkaim dans son avant-portrait, s’est écoulé à plus de 720 000 exemplaires, grand format et poche confondus. Petit pays a aussi été publié, le 5 août dernier, en édition bilingue (français-kinyarwanda, la langue nationale du Rwanda) aux éditions d’En bas, traduit par Olivier Bahizi Uwineza sous le titre Gahugu gato. 
close

S’abonner à #La Lettre