Reprise de l'activité

Pas de réouverture totale immédiate pour les Bibliothèques Universitaires

La bibliothèque Jean-Claude Colliard, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. - Photo OLIVIER DION

Pas de réouverture totale immédiate pour les Bibliothèques Universitaires

Le Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation a annoncé la réouverture des BU sans tenir compte des contraintes de celles-ci en période de crise sanitaire. L'ADBU a réagit en réaffirmant que la reprise de l'activité se ferait plutôt à la rentrée.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 03.06.2020 à 17h37,
Mis à jour le 03.06.2020 à 18h00

Dans un communiqué de presse diffusé le 2 juin 2020, le Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (MESRI) annonce la possibilité de réouverture des bibliothèques universitaires (BU) alors que le ministère a mis en ligne la semaine dernière le vade-mecum pour le déconfinement des BU qui suggérait une réouverture pour la rentrée 2020-2021.

Cette contradiction a surpris l’Association des directeurs et personnels de direction des Bibliothèques Universitaires et de la Documentation (ADBU). « Les annonces successives, sans consultation des associations professionnelles concernées ni prise en compte des plans de reprise d’activités des établissements dans lesquels s’inscrivent les services documentaires, ne participent pas de cette sérénité nécessaire aux besoins des communautés universitaires » alerte l’association.

Communiqué modifié

Le communiqué de presse du MESRI du 2 juin indique que « Les bibliothèques et les centres de documentation universitaires, qu'il s'agisse des services de prêts ou des salles de lectures seront intégralement rouverts ». Il a été modifié ce matin, en apportant quelques nuances: "Les bibliothèques et les centres de documentation universitaires pourront rouvrir selon des modalités définies par les établissements, qu'il s'agisse des services de prêts ou, à titre exceptionnel et pour certaines catégories de publics, des salles de lecture".  L’ADBU considère « que la réouverture intégrale des BU avant la fin de l’année universitaire est très difficilement concevable dans les conditions de sécurité actuelles ».

La perspective d’une réouverture à la prochaine rentrée semblait avoir fait l’objet d’un consensus jusque là. « C’est d’ailleurs dans cette perspective que s’inscrit le travail de préparation d’un guide dédié aux conditions de réouverture en toute sécurité des BU actuellement en cours au sein d’un groupe mis en place par le MESRI et auquel l’ADBU participe avec l’IGÉSR (Inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche, ndrl) » rappelle l’ADBU.

Pour l’ADBU, la réouverture des bibliothèques universitaires est contrainte par plusieurs facteurs: le réaménagement des espaces de travail, de lecture et des parcours de circulations,  le calcul des jauges d’accueil, la reprise progressive et programmée des personnels dans une période d’état d’urgence sanitaire, et enfin le besoin de financement pour compenser le surcoût lié aux prestations de nettoyage et de désinfection et à l’achat de matériels de protection. Autant de conditions qui ne sont pas encore réunies.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE