A Pantin, Audrey Azoulay lance "Partir en livre" | Livres Hebdo

Par Marine Durand, à Pantin, le 20.07.2016 à 18h34 (mis à jour le 20.07.2016 à 19h00) jeunesse

A Pantin, Audrey Azoulay lance "Partir en livre"

La ministre de la Culture et de la Communication, Audrey Azoulay, entourée d'enfants des centres de loisirs de Paris et de Seine-Saint-Denis lors de l'inauguration de "Partir en livre". - Photo MARINE DURAND

Mercredi 20 juillet, la ministre de la Culture et de la Communication a inauguré le "parc éphémère d'attractions littéraires" de Pantin (Seine-Saint-Denis), lançant officiellement la deuxième édition de la grande fête du livre pour la jeunesse, rebaptisée "Partir en livre" et recensant cette année 3000 évènements dans toute la France.

"Partir en livre", top départ ! Mercredi 20 juillet, la ministre de la Culture et de la Communication, Audrey Azoulay, a inauguré la deuxième édition de la grande fête du livre jeunesse, organisée du 20 au 31 juillet sur tout le territoire par le Centre national du livre, avec le soutien du Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis (SLPJ). La ministre a choisi l'un des évènements majeurs de cette "saison 2", le "parc éphémère d'attractions littéraires" posté sur les berges du Canal de l'Ourcq, à Pantin (Seine-Saint-Denis), pour lancer la manifestation, initiée l'an dernier sous le nom de "Lire en Short", rebaptisée cette année "Partir en livre" et placée sous le signe du voyage.

Arrivée à 13h à Pantin, Audrey Azoulay a eu droit à une visite guidée du parc, sous une chaleur écrasante, par Sylvie Vassallo, directrice du SLPJ, et Vincent Monadé, président du CNL, tandis que 1500 enfants de différents centres de loisirs de Paris et de Seine-Saint-Denis, mais aussi de nombreuses familles, profitaient des animations. De ce mercredi jusqu'à samedi 23 juillet, 20 attractions, animations et ateliers littéraires sont en effet accessibles gratuitement aux enfants et adolescents et à leurs parents et permettent d'aborder, de façon ludique, le livre et à la lecture.

Partir en livre 2016 - Photo MARINE DURAND
Le "chamboulodrome", un jeu de construction littéraire destiné aux moins de 6 ans, l'"oasis audio" permettant d'écouter des livres allongés sur des chaises longues, ou encore le "pop-up bus" de la RATP, offrant aux 9-15 ans des ateliers d'écriture organisés par l'association Le Labo des histoires, ont particulièrement retenus l'attention de la ministre, qui a également assisté à la lecture de Hans, le vaillant petit Cendrillon rouge botté aux boucles d'or et au Bois dormant de Monsieur Seguin, un conte musical proposé par l'écrivain Vincent Malone avec les enfants des centres de loisirs de Bagnolet, de Pantin, de Saint-Denis et de Montreuil.

"C'est une façon agréable pour eux d'aller vers le livre"

Sans faire de réel discours, Audrey Azoulay, invitée sur la scène à l'issue du spectacle, s'est adressée à la centaine d'enfants qui assistaient à la représentation : "Vous êtes les premiers visiteurs du premier jour du premier parc d'attractions littéraires", a lancé la ministre. "J'aimerais que cette manifestation vous donne envie de lire, et surtout de lire ce que vous voulez".


Photo MARINE DURAND
Interrogée par la presse sur l'image qu'elle avait imprimé à cette fête du livre pour la jeunesse, créée l'an dernier sous la houlette de Fleur Pellerin, qui l'a précédée au ministère de la Culture, Audrey Azoulay a expliqué qu'elle s'inscrivait dans la continuité de "Lire en short", avec la même volonté "d'amener les livres vers les enfants". "C'est une façon agréable pour eux d'aller vers le livre, de se l'approprier", a indiqué la ministre, soulignant qu'elle était elle-même maman de deux enfants et citant Timothée de Fombelle au rang des auteurs jeunesse qu'elle appréciait.

Après avoir salué la vitalité de la littérature jeunesse en France, et la qualité des éditeurs et des salons spécialisés existants, Audrey Azoulay a de nouveau justifié le changement de nom de la manifestation pour "Partir en livre", qui a essuyé quelques critiques, expliquant qu'elle collait à la thématique du voyage procuré par la littérature.

Photo MARINE DURAND
3000 événèments référencés

Au-delà du parc éphémère de Pantin, "Partir en livre" regroupe près de 3000 évènements dédiés au livre jeunesse et répartis dans toute la France. Plusieurs temps forts rythmeront cette édition : cinq "rendez-vous ados", organisés à Paris, à Lille, à Lyon et à Nice, mettront à l'honneur les littératures prisées par les jeunes comme la romance, le manga ou la fantasy, auxquels seront associés les auteurs de la saga à succès U4. Soixante-trois évènements régionaux labellisés par le CNL verront 200 auteurs se déplacer sur le territoire pour participer à des animations et des centaines d'opérations seront également organisées par les partenaires officiels de "Partir en livre". La liste complète des animations est disponible sur la carte intéractive de "Partir en livre".

close

S’abonner à #La Lettre