Nouvelle collection

Onyx plonge La Martinière dans le noir

Dans mes veines, première illustration de la collection - Photo GIUSEPPE GRADELLA

Onyx plonge La Martinière dans le noir

Après sa collection « Rubis », La Martinière sculpte une nouvelle pierre littéraire, l’onyx. 

Par Pauline Gabinari,
Créé le 01.06.2021 à 15h30,
Mis à jour le 01.06.2021 à 16h00

Couverture noire et nom de pierre couleur charbon, la nouvelle collection de La Martinière donne le ton d’entrée de jeu. « Onyx est une collection qui aborde le continent noir des profondeurs de l’âme humaine », explique la créatrice de la collection, Marie Leroy, qui s’occupera des titres avec sa consœur Jeanne Pois-Fournier

Née d’une « sorte de fulgurance », Onyx se présente comme le miroir d’une collection créée quelques années plus tôt, baptisée « Rubis ». « Comme Rubis, Onyx est portée par une veine littéraire mais elle fouille dans des territoires très durs, dans les déchirures et les complexités de la psyché humaine », détaille Marie Leroy éditrice chez La Martinière depuis six ans.

Telle deux sœurs évoluant à leur rythme, les collections seront enrichies au gré des textes et non selon un rythme de publication prédéfini : « il faut que le titre s’impose à nous », ajoute l’éditrice qui prône le feeling et l’émotion. 

Onyx débute avec la publication le 26 août de La fosse aux âmes. Un roman noir de Christophe Molmy dans lequel l’ancien patron de la BRI (Brigade de recherche et d'intervention) et auteur de romans policiers explore les bouleversements qu’un attentat provoque sur une âme, travail de funambule entre la folie et la résilience. 
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités