Obama, Tolkien, Murakami et quelques auteurs francophones font la rentrée américaine | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 30.07.2018 à 18h02 (mis à jour le 30.07.2018 à 19h00) États-Unis

Obama, Tolkien, Murakami et quelques auteurs francophones font la rentrée américaine

Virginie Despentes. - Photo F. PAGA/GRASSET

La rentrée littéraire des éditeurs américains offre une sélection d’ouvrages à haut tirage auxquels s’ajoutent des auteurs francophones, particulièrement présents en bande dessinée.

Avec un tirage annoncé à 250000 exemplaires pour chacun, le roman de Haruki Murakami, Killing Commendatore (Knopf, à paraître le 9 octobre), et la nouvelle édition de The Fall of Godolin de J.R.R. Tolkien (Houghton Mifflin Harcourt, 30 août) comptent parmi les livres plus attendus de la rentrée littéraire américaine. Le premier est d’ailleurs annoncé en deux tomes chez Belfond à partir du 11 octobre sous le titre Le meurtre du commandeur. A venir également: le nouveau livre de Paulo CoelhoHippie, paru en juin 2018 chez Flammarion, annoncé à 150000 exemplaires pour le 25 septembre chez Knopf et surtout, Becoming, les Mémoires de l’ancienne première dame Michelle Obama, qui sortiront en librairie en France (Fayard) et aux Etats-Unis (Crown) simultanément le 13 novembre.
 
A côté de ces best-sellers potentiels, deux romancières françaises viennent à la conquête des lecteurs américains. La traduction des Jolies choses de Virginie Despentes (Grasset, 2001) par Feminist Press avec Pretty Things inaugure la rentrée américaine le 15 août tandis que l’éditeur New Directions s’est intéressé aux premiers écrits d’Anne Serre et publie The Governesses le 25 septembre, traduction du roman Les Gouvernantes paru chez Champ Vallon en 1992.

Les auteurs français présents dans la bande dessinée

La présence des auteurs francophones dans la rentrée outre-Atlantique se remarque surtout en bande dessinée avec, en vedette, la traduction le 2 octobre chez Pantheon du roman graphique Le journal d’Anne Frank, adapté de l’œuvre originale par Ari Folman et David Polonsky chez Calmann-Lévy en 2017.
 
Dans la lignée des biographies dessinées, on retrouvera celle de l’écrivaine Colette avec Les Apprentissages de Colette, de Annie Goetzinger (Dargaud, 2017), traduit The Provocative Colette chez NDM Publishing, le 1er août, pour une sortie en amont de celle du biopic de Wash Westmoreland avec Keira Knightley en septembre aux Etats-Unis. L’éditeur IDW s’est intéressé au roman graphique consacrée au parrain de la Soul James Brown par Xavier Fauthoux avec Black and Proud (Marabout, 2016), à paraître aux États-Unis le 30 octobre. Plus sensible au jazz, First Second Books a choisi de publier le 25 septembre la bande dessinée Monk ! de Youssef Daoudi, récit de l’amitié indéfectible entre le jazzman Thelonious Monk et Pannonica de Koenigswarter qui paraîtra en France le 8 novembre aux éditions Martin de Halleux.

S’ajoutent dans la sélection des éditeurs américains les œuvres d’Edmond Baudoin (Piero, Gallimard, 2011) le 16 octobre chez New York Review), celle du québécois Siris (Vogue la valise, dont l’intégrale est disponible chez La Pastèque depuis janvier 2018) chez Bdang le 9 octobre, ainsi que celle d’Emma (Un autre regard 2, paru aux éditions Massot en 2017), édité sous le titre The Mental Load, chez Seven Stories, le 23 octobre. Ajoutons le premier tome de la série des Ogres-dieux imaginée par Hubert Boulard et Bertrand Gatignol avec Petit (Soleil, 2014), le 21 août chez Lion Forge.
close

S’abonner à #La Lettre