Edition

Michèle Benbunan restructure la logistique d’Editis

Michèle Benbunan - Photo OLIVIER DION

Michèle Benbunan restructure la logistique d’Editis

Tandis que le P-DG d'Interforum, Eric Lévy, va quitter le groupe mi-janvier, la directrice générale d’Editis réorganise la diffusion et la distribution de la branche livre de Vivendi en créant cinq directions qui lui sont directement rattachées.

J’achète l’article 1.50 €

Par Claude Combet,
Créé le 09.12.2019 à 15h20,
Mis à jour le 09.12.2019 à 16h01

Deux mois après son arrivée à la direction générale d'Editis, Michèle Benbunan restructure Interforum, sa filiale logistique, dont le P-DG et directeur des opérations du groupe, Eric Lévy, va quitter ses fonctions à la mi-janvier, annonce-t-elle, lundi 9 décembre, dans un mail adressé à l'ensemble des salariés de la branche livre de Vivendi.

Cinq directions sont créées, qui seront directement rattachées à la directrice générale d’Editis :

La direction de la diffusion est confiée à Marie-Pierre Sangouard, qui a pour mission "la mutation de la diffusion vers plus de personnalisation et de proximité avec les éditeurs et les clients". Déjà en charge de la diffusion France, elle étend son périmètre à la Suisse, à la Belgique et au Canada.

La direction des opérations industrielles regroupe les activités de distribution, de fabrication et de supply chain, ainsi que l’immobilier et les services généraux du groupe, et a pour objectif la montée en puissance de Copernics. Son directeur, dont le groupe ne dévoile pas le nom, arrivera le 7 janvier. Il sera secondé par Nicolas Gonçalves, directeur industriel groupe depuis octobre 2018, qui est nommé directeur adjoint des opérations industrielles.

La direction des systèmes d’information et de la transformation, centrée sur les service aux éditeurs et aux clients, doit apporter "des solutions innovantes, tant en matière d’aide à la décision et d’analyses prédictives, que d’optimisation des flux ou d’expériences clients". Son directeur, dont on ignore aussi le nom, arrive de même le 7 janvier. Auparavant directeur de la DSI du groupe, Patrice Ribeaucourt devient directeur adjoint aux systèmes d’information et de la transformation.

La direction du développement, dont le directeur n'est pas non plus encore annoncé, "permettra aux éditeurs d’Editis et aux éditeurs partenaires de profiter de l’ensemble des savoir-faire du groupe Vivendi en production audiovisuelle, marketing digital, organisation d’événements, communication et rayonnement international". L’export, dirigé par Gwenael Luherne, lui est rattaché.

La direction de la relation éditeurs partenaires et des relations libraires est confiée à Pascale Buet, nommée début décembre, dans le but de développer les partenariats stratégiques avec les éditeurs indépendants et de renforcer les liens avec la librairie. Elle travaillera avec Walter Dellazoppa qui reste directeur général adjoint d’Interforum.

Pour Michèle Benbunan, l’enjeu de cette restructuration est de mettre en œuvre la puissance multimédia du groupe Vivendi, propriétaire d’Editis: "L’objectif est de positionner le groupe comme un acteur de premier plan auprès des éditeurs, des auteurs, des libraires et de tous les points de ventes avec un accompagnement et un service d’excellence, tant papier que numérique, écrit-elle dans son mail au personnel du groupe. L’ambition est aussi d’être aux avant-postes des profondes mutations de l’édition en offrant aux auteurs les possibilités d’inscrire leurs œuvres au plus près des lecteurs, dans une approche globale incluant le spectacle vivant, les supports digitaux et l’adaptation audiovisuelle", précise-t-elle.

Dans son message, la directrice générale d'Editis précise encore que la direction des achats du groupe, dirigée par Richard Dolando, rejoint la direction financière, sous la responsabilité de Laurent Mairot, directeur financier d’Editis depuis début novembre.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités