Médias

"Je vais créer ma web TV, où on pourra donner une heure à quelqu'un pour qu'il développe ses arguments et sa pensée", a déclaré Michel Onfray lundi 21 mars sur BFMTV et RMC, au micro de Jean-Jacques Bourdin, à l’occasion de la sortie en France de deux de ses livres, le 16 et le 17 mars derniers : Penser l'islam chez Grasset et Le Miroir aux alouettes : principes d’athéisme social chez Plon.
 
Notamment interrogé sur la Une de L'Express qui avait titré "Faut-il brûler Michel Onfray?" le philosophe a répondu : "Les journaux ça sert d'abord à faire la litière des chats, et puis c'est subventionné par l'Etat. La presse défend l'idéologie d'Etat, des gens qui la soutiennent. Donc c’est normal que moi, qui suis un homme libre, je me retrouve souvent épinglé en une de quelques journaux qui sont les journaux du pouvoir dominant.” Il ajoute que selon lui, "le temps médiatique est le temps de l’instant, donc le temps où l’on ne peut penser”, et c’est fort de ces constats qu’il a pris la décision de lancer ses propres émissions filmées sur internet.

Omniprésent sur la scène littéraire 

Longtemps retardé, son essai sur l'islam est paru la semaine dernière en France après avoir été publié début février en Italie. Michel Onfray avait initialement décidé, après les attentats de Paris du 13 novembre, de ne pas publier son livre en France car, selon lui, "aucun débat serein” sur l'islam n'y était plus possible.
 
Michel Onfray restera présent sur la scène littéraire ces deux prochains mois, avec la parution chez le Livre de poche du quatrième volume de Journal hédoniste : La lueur des orages désirés le 20 avril, et la parution de l’essai La force du sexe faible : une contre-histoire de la Révolution française aux éditions Autrement le 11 mai.

Commentaires (1)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous
s

sabbane

il y a 4 ans à 17 h 40

Pour moi Michel ONFRAY est un penseur mais un penseur athée donc honnête car il ne penche pour aucune religion.Tout ce que j'ai lu et entendu de lui est passé au filtre de la logique.En France aujourd'hui ,les médias et surtout les chaines TV font de la desinformations et donc privent le peuple français de la connaissance des problèmes réels de la sociéré française mais aussi donnent une image totalement fausse des problèmes du monde. ONFRAY essaye de faire prendre conscience (et c'est son rôle en tant que philosophe )de la situation actuelle de la France où il n'est plus possible parler sans être taxé de racisme , d'antisémitisme ,de complotisme primaire , de anti-américanisme primaire, de proDAECH, bref de n'imperte quoi. De plus les journalistes qui,dans leur majorité ,sont idéologiquement engagés donc ont des à-priori ,posent des questions stupides ou hors sujet. Monsieur Onfray n'est évidemment pas à l'aise dans ce monde pourri.Il a donc raison de vouloir créer son propre moyen de communication .


On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités