Marc Martinez sera le prochain président de l'ADBU | Livres Hebdo

Par Véronique Heurtematte, à Brest, le 26.09.2018 à 17h45 (mis à jour le 27.09.2018 à 10h44) Bibliothèques

Marc Martinez sera le prochain président de l'ADBU

Lenouveau bureau de l'ABDU

Le directeur des bibliothèques de l'université Jean-Moulin Lyon-3 prendra la présidence de l'Association des directeurs et personnels de direction des bibliothèques universitaires et de la documentation à partir du 1er janvier 2019.

Réunis à Brest pour leur congrès annuel, les adhérents de l'ADBU (Association des directeurs et personnels de direction des bibliothèques universitaires et de la documentation) ont élu, pour un mandat de trois ans, leur futur président et les quatre autres membres du bureau qui prendront les rênes de l'association à partir du 1er janvier 2019.

Conservateur d'Etat des bibliothèques, le futur président, Marc Martinez, occupe depuis janvier 2013 le poste de directeur des bibliothèques de l'université Jean-Moulin Lyon-3. Impliqué dans la vie de l'ADBU depuis de nombreuses années, et particulièrement en tant que vice-président entre 2008 et 2012, Marc Martinez a présenté un programme qui veut s'inscrire dans la continuité du travail accompli pendant ses deux mandats par Christophe Péralès, président de l'ADBU depuis 2012.

Ce programme s'articule autour de 6 grandes priorités. L'un des principaux axes sera de proposer une nouvelle donne pour l'information scientifique et technique à l'échelon national. "Les bibliothèques universitaires sont de plus en plus incitées à répondre à différents appels à projet nationaux, en particulier les projets d'innovation, explique Marc Martinez, interrogé par Livres Hebdo. Le cadre de moyens dans lequel cela s'inscrit actuellement a atteint ses limites. Pour mieux répondre à cette injonction de travailler sur projets, nous souhaitons proposer la mise en place d'un plan d'investissement sur plusieurs années à l'échelle nationale pour l'information scientifique et technique."

Le programme prévoit également l'engagement pour la science ouverte, le renforcement des actions de lobbying de l'association, la réflexion autour de l'évolution des métiers, l'accompagnement des transformations des bibliothèques universitaires. Le dernier axe du programme du prochain bureau concerne le renforcement des actions de communication de l'ADBU. "Nous devons continuer à faire évoluer la perception que nos interlocuteurs, étudiants, chercheurs, enseignants, grand public, ont de la documentation", souligne le futur président.

Le nouveau bureau

Autour de Marc Martinez, le prochain bureau sera constitué de Sandrine Gropp, directrice du service commun de la documentation de l'université de Montpellier, et André Lohisse, directeur de la bibliothèque de l'université Paris Dauphine aux postes de vice-présidents, Cécile Swiatek, directrice adjointe à la bibliothèque de l'université Paris-2 Panthéon Assas comme secrétaire générale, et Julien Sempéré, chef de projet du learning center de l'université de Paris Saclay, trésorier.

Les élections ont également désigné les prochains pilotes des commissions de travail de l'ADBU. Grégor Blot-Julienne coordonnera la commission Evaluation et pilotage, Johann Berti, la commission Métiers, Marie-Madeleine Géroudet, la commission Recherche. Véronique Palanché sera à la tête de la commission Pédagogie, et Raphaële Moatti pilotera la commission Signalement et système d'information.
close

S’abonner à #La Lettre