Lyon: la BD dans tous ses états | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 18.05.2018 (mis à jour le 18.05.2018 à 11h41) Manifestation

Lyon: la BD dans tous ses états

Du 8 au 10 juin. Médiathèques, musées, hôtel de ville mais aussi hôpitaux et parkings… La bande dessinée s’apprête à envahir la Cité des gones pour la 13e édition de Lyon BD Festival qui prendra ses quartiers dans plus d’une cinquantaine de lieux tout au long du mois de juin. Si le "off" se tient du 1er au 30 juin, un "in" les 9 et 10 juin concentrera autour de la place des Terreaux plus de 270 auteurs comme Marion Montaigne (Dans la combi de Thomas Pesquet, Dargaud), Pénélope Bagieu (Culottées, Gallimard) ou encore Rubén Pellejero et Juan Díaz Canales (Corto Maltese, Casterman).

Avec l’objectif de "mélanger les lieux et les disciplines pour amener les lecteurs à la bande dessinée", selon Mathieu Diez, directeur de Lyon BD Festival, la manifestation programme plus de 170 rencontres et dédicaces ainsi que 42 expositions. Le festival mêlera aussi le 9e art au théâtre d’improvisation ou encore à l’opéra, avec le concert illustré "Batman par Marini". Cinq auteurs, dont Philippe Dupuy ou Lisa Mandel, se prêteront à l’exercice de lire "La bande dessinée à voix haute", sans projection d’image. Ce rendez-vous, imaginé par Charles Berberian, fait l’objet d’une websérie coproduite avec le festival Québec BD.

La journée professionnelle, initiée en 2008, inaugurera le festival le 8 juin. Elle proposera notamment trois rencontres autour des réfugiés, de la sexualité et de la bande dessinée arabe au Liban. Pendant cette journée, les organisateurs dévoileront le nom du lauréat du prix Hors cases qui, en partenariat avec Le Monde et la Sofia, récompense "les initiatives qui font avancer la cause de la bande dessinée". Cécilia Lacour

www.lyonbd.com

close

S’abonner à #La Lettre