Francfort 2016

L'Union internationale des éditeurs accueille cinq nouveaux membres

Carte des membres de l'UIE en 2016: en bleu les membres permanents, en rose les membres provisoires

L'Union internationale des éditeurs accueille cinq nouveaux membres

Cinq associations d'éditeurs (dont quatre en Afrique et une au Moyen-Orient) rejoignent l'Union internationale des éditeurs à titre de membres provisoires. L'Assemblée générale de l'institution a également élu son futur président.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 20.10.2016 à 13h50,
Mis à jour le 20.10.2016 à 14h00

L'Union internationale des éditeurs (UIE) a annoncé lors de son assemblée générale à la Foire du livre de Francfort qu'elle accueillait cinq nouveaux membres: l'Union des éditeurs iraquiens (Union of Iraqi Publishers), L'Association des éditeurs ivoiriens (Ivorian Publishers Association), l'Union des éditeurs et distributeurs mauritaniens (Mauritanian Union for Publishing & Distribution), l'Union des éditeurs marocains (Union of Moroccan Publishers) et l'Association des éditeurs sénégalais (Senegalese Publishers Association). 

L'UIE a considéré que ces cinq associations remplissaient les critières pour être membres provisoires. Après une période de trois ans, elles pourront devenir membres à part entière et ainsi voter lors des assemblées générales de l'institution.

Cela porte à 64 le nombre de membres de l'UIE (répartis dans 59 pays). Parmi les membres provisoires actuels, l'UIE compte l'Arménie, le Bengladesh, le Pérou, la Jordanie et la Grèce. Avec quatre pays africains parmi les nouveaux membres, l'UIE compte désormais 9 membres sur ce continent. 

Par ailleurs, l'UIE a élu l'éditeur néerlandais Michiel Kolman (Elsevier) comme président pour succéder à Richard Charkin (Bloomsbury), dont le mandat de deux ans prend fin au 1er janvier 2017.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités