L’Uneq lance une fondation pour soutenir la lecture | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 31.08.2018 à 12h35 (mis à jour le 03.09.2018 à 10h00) Québec

L’Uneq lance une fondation pour soutenir la lecture

Photo FONDATION LIRE POUR RÉUSSIR

Créée à l’initiative de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois, la Fondation Lire pour réussir vise à développer la culture de la lecture dans la province. Elle débutera son activité à partir du 11 septembre.

A Montréal, la Maison des écrivains accueillera à partir du 11 septembre la Fondation Lire pour réussir. Propulsé par l’Union des écrivaines et des écrivains québécois, l’organisme philanthropique s’est donné pour mission de développer la culture de la lecture dans l’ensemble de la province.

L’objectif est autant culturel que sociétal: "améliorer les habitudes de lecture afin d’augmenter le niveau de compétences en littératie [la capacité de lire et comprendre des textes, NDLR] de la population", affirme l’organisme sur son site internet déjà fonctionnel.

"On constate que beaucoup de gens au Québec lisent de façon superficielle, notamment les adolescents", explique Laurent Dubois, directeur général de la Fondation le temps de son lancement, interrogé par Livres Hebdo. "On est tous convaincu que la lecture est un moyen pertinent pour faire évoluer la société", poursuit-il, en porte-parole des 36 auteurs qui ont rejoint l’initiative en tant qu’ambassadeurs.

L’initiative de l’Uneq s’appuie notamment sur les résultats d’une enquête du Programme pour l’évaluation internationale des compétences des adultes, réalisée en 2012, qui révèle que 53,3 % des Québécois de 16 à 65 ans n’atteignent pas le seuil de niveau 3 (sur 5), à savoir être capable de "lire des textes denses ou longs nécessitant d’interpréter et de donner du sens aux informations".
 
A terme, la Fondation vise un fonctionnement autonome d’ici à deux ans. Dès son lancement, elle reprendra certains des projets déjà soutenus par le syndicat comme la ligue d’improvisation littéraire et la création de clubs de lecture au Québec. Parmi les projets en développement figurent des ateliers et un concours d’écriture à destination des adolescents ainsi que la mise en place d’un partenariat avec le ministère de la Culture français pour associer la Fondation à l’événement de la Nuit de la lecture dès janvier 2019.
 

Les 36 ambassadeurs et ambassadrices

Alex A., José Acquelin, Marie-Célie Agnant, Marie-Louise Arseneault, Nora Atalla, Suzanne Aubry, Martine Audet, Joséphine Bacon, Claude Beausoleil, Sophie Bienvenu, Roxanne Bouchard, Simon Boudreault, Simon Boulerice, Jean-Paul Daoust, Martine Delvaux, India Desjardins, Sylvie Drapeau, Michel Duchesne, David Goudreault, Guy Jean, Claudia Larochelle, Tristan Malavoy, Véronique Marcotte, Yann Martel, Sylvain Meunier, Sylvain Neuvel, Stanley Péan, Bryan Perro, Rodney Saint-Éloi, Jocelyne Saucier, Patrick Senécal, Larry Tremblay, Michel Tremblay, Kim Thúy, Gilles Vigneault, Martin Winckler.
close

S’abonner à #La Lettre