Lire avec Lui | Livres Hebdo

Les plumes envahissent le nouveau Lui en kiosque le 5 septembre sous le pilotage de Frédéric Beigbeder

Magazine masculin mythique des années 70, Lui ressort en kiosque jeudi avec Léa Seydoux à moitié nue en couverture, après neuf ans d'absence, sous la houlette de Frédéric Beigbeder qui affiche une ambition «esthétique et intellectuelle».

«Lui est un mensuel masculin, féministe et sexy à la fois», dit l'écrivain tout terrain qui entend «fournir un alibi sexuel aux gens en recherche d'un magazine intellectuel».

Auprès de la sociologue et juriste Marcela Iacub, interviendront les écrivains Nicolas Rey et Arnaud Viviant ou encore Patrick Besson et Simon Liberati.

Le lancement du titre, dont la rédactrice en chef est Yseult Williams qui avait lancé Grazia, s'est fait en deux mois, sans étude de lectorat, comme l'avait été le premier Lui. L'homme d'affaires Jean-Yves Le Fur a racheté le titre il y a un an.

Lui vise un public dont le noyau dur aurait entre 35 et 50 ans, dont 70% d'hommes et 30% de femmes. Le premier numéro a été tiré à 350000 exemplaires et l'objectif de vente est «idéalement au-dessus des 100000» selon le directeur de Lui.

Les recettes devraient venir à 60% de la publicité et à 40% des ventes. Avec 220 pages, dont environ 60 de publicité, Lui est vendu 2,90 euros.
close

S’abonner à #La Lettre