Liberté provisoire pour Asli Erdogan | Livres Hebdo

Par Amélie Boutet, le 29.12.2016 à 16h38 (mis à jour le 29.12.2016 à 19h54) Turquie

Liberté provisoire pour Asli Erdogan

L'écrivaine turque Asli Erdogan - Photo DR

Le procès de l'écrivaine et chroniqueuse devenue le symbole de la liberté d'expression bafouée en Turquie, ainsi que de huit autres personnes accusées de soutenir la rébellion pro-kurde, s'est ouvert à Istanbul le jeudi 29 décembre. Trois personnes, dont Asli Erdogan, ont obtenu la liberté provisoire.
 

La première audience du procès de l'écrivaine et journaliste Asli Erdogan, accusée avec huit autres personnes, dont l'auteure, linguiste, traductrice et éditrice Necmiye Alpay, de propagande et d'appartenance à une organisation terroriste armée, a eu lieu le jeudi 29 décembre à Istanbul, devant la 23e chambre de la cour d'assises du palais de justice de Caglayan. Celle-ci s'est achevée par la ... Lire la suite (2 590 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre