Diffusion

Libella crée sa propre structure de diffusion

Vera Michalski - Photo © O. DION

Libella crée sa propre structure de diffusion

Après six ans de collaboration avec le CDE, Le groupe présidé par Véra Michalski quitte le 3 janvier 2018 la structure de diffusion appartenant à Madrigall tout en restant distribué par la Sodis. 

J’achète l’article 1.50 €

Par Pauline Leduc,
Créé le 19.11.2017 à 18h00,
Mis à jour le 19.11.2017 à 19h06

"Le développement de l'offre éditoriale de Libella va conduire le groupe à créer sa propre structure de diffusion pour les marques Buchet Chastel, Phébus, Noir sur Blanc, Libretto, Les cahiers dessinés, Delpire éditeur et les éditions Photosynthèses ", annonce le groupe Libella dans un communiqué adressé à Livres Hebdo.

Le groupe fondé en 2000 par Véra Michalski quittera le CDE, qui diffusait ses marques depuis 6 ans, dès le terme du contrat les liant, soit le 28 février 2018, tout en restant distribué par la Sodis, autre filiale de Madrigall. Mais la nouvelle équipe de diffusion du groupe, composée de six "délégués commerciaux" sera opérationnelle dès le 3 janvier en France et en Belgique. Elle couvrira l'ensemble des circuits de vente, à l'exception des hypermarchés et supermarchés qui restent confiés au CDE. Pour leur part, Favre et Le temps apprivoisé (loisirs créatifs) resteront diffusés et distribués par les équipes Interforum. 

Le groupe Libella, qui ne communique ni sur son chiffre d'affaires, ni sur le nombre de ses salariés, publie environ 200 nouveautés par an et dispose d'un fonds de 3000 titres. 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités