Les Sages du Festival de la BD d’Angoulême boudent le Grand prix | Livres Hebdo

Par Souen Léger, le 15.01.2014 à 18h20 (mis à jour le 20.01.2014 à 16h17) - 1 commentaire BD

Les Sages du Festival de la BD d’Angoulême boudent le Grand prix

Photo LA 41E ÉDITION DU FESTIVAL D'ANGOULÊME SE TIENDRA DU 30 JANVIER AU 2 FÉVRIER 2014

Seize membres de l’Académie des anciens Grands prix désapprouvent le nouveau mode de désignation du Grand prix du Festival d’Angoulême. Ils regrettent notamment de ne pas avoir été consultés.

Au Festival d’Angoulême, les privilèges se perdent. Pour la 41e édition de la manifestation, le lauréat du Grand prix, qui récompense chaque année un artiste du 9e art, ne sera plus choisi par la seule Académie des Grands prix mais avec toute la communauté des auteurs édités en langue française. Dans un communiqué daté du 15 janvier, seize membres de l’Académie dénoncent ce changement et annoncent qu’ils suspendent leur vote.
Soit c’est un vote des professionnels, soit c’est un vote de l’Académie. Martin Veyron
“Nous n’avons pas été consultés”, regrette Florence Cestac, signataire du texte. “Angoulême est devenu une foire commerciale, une usine à gaz à laquelle on ne comprend plus rien [...] S’ils veulent avoir les mains libres, qu’ils nous le disent!”, poursuit-elle.

Pour sa part, Martin Veyron, également signataire, déplore le “côté hybride” du dispositif. “Soit c’est un vote des professionnels, soit c’est un vote de l’Académie”. Et de souligner qu’“une partie du public pense qu’on est une bande de ringards qui se coopte et qui ne connaît rien à la nouvelle bande dessinée”.
 
Toutefois, comme le précise le communiqué, “ils restent attachés au Festival d'Angoulême (et à la région Poitou Charente), et voteront ou s’abstiendront à titre individuel, avec l’ensemble de la profession”. Le texte a été signé par Willem, Philippe Druillet, José Munoz, Enki Bilal, François Schuiten, Florence Cestac, René Pétillon, André Juillard, Daniel Goossens, Frank Margerin, Philippe Vuillemin, Martin Veyron, Jean-C. Denis, Baru, François Boucq, Philippe Dupuy.

Déjà 1 300 votants
 
De son côté, le Festival se félicite du succès que rencontre cette nouvelle organisation puisque 1300 auteurs ont déjà exprimé leurs suffrages sur le site dédié à cet effet. Le terme du premier tour est fixé au vendredi 17 janvier à minuit. Les trois noms arrivés en tête de ce vote électronique seront ensuite, à compter du dimanche 19 janvier, proposés aux suffrages dans le cadre d’un second tour, afin d’aboutir à la désignation du Grand prix 2014.
close

S’abonner à #La Lettre