Les personnels inquiets du plan de transformation de la Bibliothèque des sciences et de l'industrie en "learning center" | Livres Hebdo

Par Véronique Heurtematte, avec vh, le 18.03.2013

Les personnels inquiets du plan de transformation de la Bibliothèque des sciences et de l'industrie en "learning center"

Le 7 mars, une délégation a remis à François Hollande une lettre demandant que la mission de service public de leur établissement, selon eux remise en cause dans le nouveau projet, soit réaffirmée.

L'annonce en février par la direction d'Universcience, l'établissement public qui regroupe depuis 2010 la Cité des sciences et de l'industrie et le Palais de la Découverte, du projet de transformation de la bibliothèque des sciences et de l'industrie (BSI) en learning center suscite de fortes réactions parmi les personnels.

Le 7 mars, une délégation a pu remettre au président de la République François Hollande, en visite sur le site de La Villette à Paris où se trouve la Cité des sciences et de l'industrie, une lettre lui demandant de « réaffirmer la mission de service public et de lecture publique de la bibliothèque des sciences et de l'industrie,... et d'intervenir auprès de la direction d'Universcience pour que le projet à venir respecte ces fondamentaux ».

Le projet de transformer l'actuelle bibliothèque en learning center est directement issu du rapport de juillet 2012 mené par l'inspection générale des bibliothèques. Celui-ci dresse un tableau sévère de la situation, soulignant la diminution de la fréquentation et des prêts, l'inadéquation des collections au public réel de la bibliothèque, la baisse globale des compétences du personnel, et l'absolue nécessité d'une refondation totale de l'établissement. Le scénario préconisé est la création d'un learning center autour duquel seraient redéployées les activités de la bibliothèque.

Un changement radical qui hérisse une partie des salariés, même si ces derniers affirment appeler de leurs voeux « une réelle transformation de la BSI qui leur [nous] permettent de répondre au mieux à la mission qui leur [nous] a été confiée », comme ils le soulignent dans une lettre envoyée le 19 février à la Ministre de la culture, Aurélie Filippetti. Ils y déplorent que le projet conduise à « l'abandon de la plus grande partie des missions de la bibliothèque des sciences et de l'industrie ».

Très mobilisés, les représentants du personnel et des syndicats ont également lancé une pétition en ligne, signée actuellement par plus de 1300 personnes.

Thématique

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre