Les librairies européennes menacées | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 25.03.2020 à 13h31 (mis à jour le 25.03.2020 à 14h01) Coronavirus

Les librairies européennes menacées

La Casa del libro, à Madrid. - Photo ANNE-LAURE WALTER/LH

Alors que le confinement général a été ordonné dans plusieurs pays, obligeant les librairies à fermer, la Fédération européenne et internationale des libraires s'inquiète des conséquences financières pour le secteur et demande des mesures de soutien.

La Fédération européenne et internationale des libraires (EIBF) demande aux gouvernements des mesures de sauvegarde des librairies dans le contexte du confinement général qui s'est étendu, même si seulement quelques pays européens l'ont ordonné.

Les librairies, "vulnérables en temps normal", sont ainsi fermées en France, Italie, Espagne, Allemagne et Belgique. "Cette fermeture prescrite des librairies menace la viabilité financière de nombreuses entreprises de la chaîne de distribution de livres", explique l'EIBF, qui précise que de nombreuses librairies n'ont pas de service de ventes en ligne et que la livraison à domicile expose les livreurs à des risques sanitaires.

Soutien demandé

L'institution, consciente que la priorité est à la santé et à la sécurité des citoyens, rappelle que les librairies ont un rôle essentiel dans la société, dans l'éducation, la culture comme dans l'économie des pays.

L'EIBF interpelle les gouvernements et souhaite qu'ils reconnaissent l'importance du livre dans nos sociétés, l'impact positif des librairies dans les territoires locaux, et qu'ils fournissent des aides financières pour les protéger.

La Fédération note par ailleurs, qu'au moment de la reprise, la pandémie ne sera pas complètement évacuée, ce qui compromettra le retour à la normale pour les commerces physiques ne disposant pas de site de ventes en ligne: "Il y aura un désavantage concurrentiel flagrant avec les géants du e-commerce."

 
close

S’abonner à #La Lettre