Les Equateurs: un livre en urgence pour sauver une oliveraie | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 31.07.2019 à 18h16 (mis à jour le 31.07.2019 à 19h02) A paraître

Les Equateurs: un livre en urgence pour sauver une oliveraie

Illustration de couverture du livre "Les secrets de l'olivier" d'Emilie Borel - Photo EQUATEURS

Les Equateurs font exceptionnellement paraître hors office, le 8 août, Les secrets de l’olivier d’Emilie Borel, l’autobiographie d’une oléicultrice écolo menacée de dépôt de bilan.

Les éditions des Equateurs publieront le 8 août, hors office, Les secrets de l’olivier d’Emilie Borel. L’auteure, ancienne humanitaire, y raconte son amour pour la culture de l’olivier, qu’elle pratique en Corse depuis plus de dix ans. Malgré la renommée internationale de son huile d’olive, classée dixième meilleure du monde, son entreprise est aujourd’hui menacée de dépôt de bilan.
 
"Les banques auprès desquelles elle a contracté un emprunt pourraient contraindre Emilie à déposer le bilan le 28 août, indique l’éditeur, Olivier Frébourg. Il y a trois ans, l’arrivée d’une bactérie en Corse a provoqué l’interdiction de toute nouvelle implantation agricole, ce qui a empêché le domaine de s’agrandir et de ramener plus de profits. L’Etat a promis de la dédommager, mais jusqu’à maintenant rien n’a été fait. C’est la raison pour laquelle nous publions ce livre hors office, pour tenter modestement de l’aider à combattre ces pressions."
 
La culture de l'olivier, "un acte de foi"
 
En 2008, Emilie Borel crée le Moulin Oltremonti, une oliveraie de 35 hectares fondée sur les principes de l’agriculture biologique, destinée à produire de l’huile d’olive vierge extra sous le label AOP Huile de Corse. Proche du philosophe naturaliste Marcel Conche, l’oléicultrice "défend une philosophie de l’esprit méditerranéen et de la culture de l’olivier, acte de foi et de courage dans un monde étouffé par le superflu ou l’innovation à outrance", indique l’éditeur dans son communiqué.
 
"Après avoir vu la guerre en Asie et en Afrique, j’ai voulu revenir à quelque chose de serein et paisible racontait Emilie Borel à Marie Claire en 2017. L’huile d’olive n’est pas seulement une culture au sens agricole mais aussi un pan de la culture méditerranéenne", une culture que Les secrets de l'olivier dépeint comme fragile et généreuse. "Devant l'ignorance, la bêtise et le découragement, il suffit de regarder les feuilles argentées de l'olivier danser au rythme de la brise et épouser la course du soleil dans le ciel pour puiser courage et volonté, écrit Emilie Borel. L'olivier est un géant au cœur lumineux."
close

S’abonner à #La Lettre