Les Coalitions européennes pour la Diversité Culturelle interpellent le nouveau Parlement européen | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 11.07.2014 à 16h23 (mis à jour le 11.07.2014 à 17h00) Politique

Les Coalitions européennes pour la Diversité Culturelle interpellent le nouveau Parlement européen

le Parlement européen de Strasbourg

Les CEDC appellent les députés et la nouvelle commission Culture et Education à "apporter des réponses ambitieuses et adaptées pour soutenir les politiques en faveur de la diversité culturelle".

Dans un communiqué, les Coalitions européennes pour la Diversité Culturelle, prenant acte de l’installation du nouveau Parlement européen, ont appelé les députés à « à apporter, durant cette législature, des réponses ambitieuses et adaptées pour soutenir les politiques en faveur de la diversité culturelle. »
 
« Face aux enjeux qui traversent la création et la culture, sous l’effet notamment de la révolution numérique », les Coalitions européennes tiennent à rappeler que « le secteur de la culture et de la création représente ainsi environ 4,5 % du PIB de l’UE et près de 8,5 millions d’emplois, sans compter les emplois indirects créés dans d’autres secteurs. »
 
Les Coalitions européennes souhaitent que les parlementaires poursuivent 5 objectifs prioritaires :
  • Assurer le respect et la mise en œuvre de la Convention de l’UNESCO de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, à l’échelle des Etats membres et de l’Union européenne;
  • Sauvegarder l’exception culturelle dans le cadre des négociations commerciales engagées par l’Union européenne (notamment le traité transatlantique actuellement en cours);
  • Moderniser le financement de la création pour y intégrer les géants de l’Internet et du numérique (Amazon, Apple, Google…) ;
  • Défendre et pérenniser le droit d’auteur, garantir la libre-circulation et des droits sociaux des créateurs et des professionnels de l’audiovisuel et de la culture ;
  • Refondre la fiscalité culturelle pour appliquer aux biens culturels des fiscalités allégées, que ces biens soient numériques ou non.
La députée socialiste italienne Silvia Costa a été élue le 7 juillet à la présidence de la commission Culture et Education du Parlement européen, dont la première réunion aura lieu le 22 juillet..
close

S’abonner à #La Lettre