Les bibliothécaires pour un rapprochement statutaire | Livres Hebdo

Par Véronique Heurtematte, le 08.01.2014 à 18h33 (mis à jour le 08.01.2014 à 19h00) Fonction publique

Les bibliothécaires pour un rapprochement statutaire

Bernard Pêcheur remet son rapport à Jean-Marc Ayrault en novembre 2013

Dans un communiqué commun le 8 janvier, six associations professionnelles se déclarent favorables aux propositions visant à faciliter la mobilité énoncées dans le rapport sur l’avenir de la fonction publique remis au premier ministre en novembre dernier.

Six associations de professionnels des bibliothèques et de la documentation (1) se disent, dans un communiqué commun paru le 8 janvier, favorables aux propositions visant à faciliter la mobilité formulées dans le rapport de Bernard Pêcheur sur l’avenir de la fonction publique remis en novembre dernier au premier ministre Jean-Marc Ayrault. Elle approuvent notamment « l’hypothèse de rapprochement statutaire émise notamment pour les emplois de bibliothèques, rattachés à la filière culturelle territoriale et la filière bibliothèque de l’Etat, ainsi que pour les corps et cadres d’emploi du secteur patrimoine ».
 
Ces associations rappellent qu’afin de faciliter la mobilité des conservateurs d’Etat, territoriaux ou de la Ville de Paris qui exercent des fonctions identiques, elles appellent de leurs vœux la création d’un corps ou d’un cadre de conservateurs généraux du patrimoine et des bibliothèques dans la fonction publique territoriale, et émettent le souhait de voir améliorer la carrière des bibliothécaires et attachés territoriaux de conservation du patrimoine.
 
« Plus globalement, il nous paraît indispensable de repenser l’ensemble de la filière culturelle pour qu’elle puisse être alignée sur les filières administrative ou technique, tant en termes de statut que de concours », indique le communiqué.
 
Les signataires approuvent la volonté de faciliter la mobilité entre les fonctions publiques tout en attirant l’attention sur les différences entre les trois fonctions publiques concernant le fonctionnement de la mutation.
  • (1) (1) Association des archivistes de France (AAF), Association des bibliothécaires de France (ABF), Association pour la coopération des professionnels de l’information musicale (ACIM), Association des directeurs de bibliothèques départementales de prêt (ADBDP), Association des directeurs des bibliothèques municipales et des groupements intercommunaux des villes de France (ADBGV) et Association des conservateurs des collections publiques en France (AGCPF).
close

S’abonner à #La Lettre