Les albums sur l'homoparentalité interdits des écoles vénitiennes | Livres Hebdo

Par Marine Durand, le 29.06.2015 à 18h23 (mis à jour le 29.06.2015 à 19h00) - 1 commentaire Jeunesse

Les albums sur l'homoparentalité interdits des écoles vénitiennes

Luigi Brugnaro, le maire de Venise. - Photo DR

Luigi Brugnaro, le nouveau maire de la ville, a ordonné le retrait des écoles primaires de plusieurs titres parmi lesquels Et avec Tango, nous voilà trois ! (Rue du monde), qui raconte l'homoparentalité en s'inspirant de faits survenus entre deux manchots du zoo de Central Park.

A Venise, les écoliers ne travailleront plus sur des ouvrages traitant de l'homoparentalité. Luigi Brugnaro, le nouveau maire de la ville (centre droit) élu le 15 juin, a annoncé sa volonté de retirer des écoles et crèches les livres pour enfants mettant en scène des parents de même sexe, rapporte le quotidien La Repubblica cité par le Telegraph.

"Nous ne voulons discriminer personne, et à la maison les parents peuvent décider de s'appeler 'papa n°1' et 'papa n°2', mais je dois tenir compte de la majorité des familles, qui comprennent une maman et un papa", a expliqué Luigi Brugnaro à La Repubblica. "C'est le rôle des parents d'éduquer les enfants sur ces choses là, pas celui de l'école."

Parmi les livres désormais interdits, on compte l'album jeunesse Et avec Tango, nous voilà trois !, de Justin Richardson, Peter Parnell et Henry Cole (édité en France chez Rue du monde), qui avait déjà fait l'objet de censure.

En juillet 2014, la décision de la Bibliothèque nationale de Singapour de détruire ce titre, racontant l'histoire vraie de deux manchots mâles du zoo de Central Park ayant décidé de couver un œuf à tour de rôle pendant plusieurs semaines, avait provoqué un tollé dans la société singapourienne.

Une "censure" pour l'opposition

Selon le Telegraph, près de 1000 exemplaires de Et avec Tango, nous voilà trois ! ont été mis en circulation dans les écoles italiennes, à Venise mais aussi dans 70 autres villes. "Les livres ont été mis à disposition des enseignants, pas imposés aux écoles", a réagi Camilla Seibezzi, conseillère en charge des politiques anti-discrimation à Venise au sein de la précédente majorité, accusant le nouveau maire de "censure".

En France, l'histoire de Roy et Silo, les deux "papas manchots" du zoo de Central Park, a inspiré dès 2010 l'auteure jeunesse Béatrice Boutignon. Tango a deux papas, et pourquoi pas ?, paru aux éditions du Baron perché et réédité en 2014, avait été placé sur la "liste noire" des opposants à la "théorie du genre", qui réclamaient qu'il soit retiré des bibliothèques.

Commentaire récent

“ que c'est triste Venise au temps des amours mortes. Celle là, je ne pouvais pas la rater tellement elle colle bien à la situation ! ” alexandre il y a 5 ans à 11 h 56
close

S’abonner à #La Lettre