Léonora Miano et Richard Ford lauréats du prix Femina | Livres Hebdo

Par Solange Pinilla, Marie-Christine Imbault, le 06.11.2013 à 13h22 (mis à jour le 06.11.2013 à 18h55) Prix

Léonora Miano et Richard Ford lauréats du prix Femina

Léonora Miano - Photo © OLIVIER DION

Le prix Femina couronne La saison de l'ombre, de Léonora Miano (Grasset) et dans la catégorie roman étranger, Canada de Richard Ford (L’Olivier). Le prix Femina essai est décerné à Jean-Paul et Raphaël Enthoven pour leur Dictionnaire amoureux de Proust (Plon/Grasset).

Léonora Miano est la lauréate du prix Femina, annoncé ce 6 novembre. Son roman La saison de l'ombre paru chez Grasset l’a emporté au 10e tour avec 5 voix, contre Laurent Seksik auteur du roman Le cas Eduard Einstein (Flammarion).
 
Née en 1973 au Cameroun, Léonora Miano s’est installée en France en 1991. Elle est l'auteur de six romans, dont L'intérieur de la nuit (Plon, 2005), Contours du jour qui vient (Prix Goncourt des lycéens, 2006, Plon) et Les Aubes écarlates (2009).
 
Déjà couronné par le Grand prix du roman métis 2013, La saison de l'ombre raconte la quête initiatique des émissaires du clan Mulongo, à la recherche des fils aînés du clan, disparus. Les émissaires vont comprendre que leurs voisins, les Bwele, sont responsables de cet événement.
 
Richard Ford a été choisi dans la catégorie étranger pour Canada (L'Olivier), dès le premier tour à 6 voix, contre 2 pour Les cent derniers jours (Grasset) de Patrick McGuinness, une pour Confiteor (Actes Sud) de Jaume Cabré et une pour Esprit d'hiver (Bourgois) de Laura Kasischke.
 
Cet auteur américain, dans le Mississippi en 1944, a écrit notamment d'Une saison ardente (1991), Un week-end dans le Michigan (1999) et L'État des lieux (2008), parus aux éditions de L'Olivier. Il a reçu le PEN/Faulkner Award et le prix Pulitzer en 1996 pour Indépendance.
 
Canada a déjà reçu le prix Lucien-Barrière 2013. Ce roman raconte les aventures de Dell Parsons, qui a 15 ans quand ses parents commettent un hold-up pour rembourser un créancier menaçant. C’est un échec. Dell Parsons passe la frontière du Canada et se retrouve dans le Saskatchewan où il est recueilli par le propriétaire d'un petit hôtel. Il avait été choisi par le Palmarès des libraires 2013 organisé par Livres Hebdo.
 
Enfin le prix Femina essai a été remis à Jean-Paul Enthoven et son fils Raphaël Enthoven pour leur Dictionnaire amoureux de Proust (Plon/Grasset) au premier tour avec 7 voix, contre 3 pour Michel Winock, Flaubert (Gallimard). Jean-Paul Enthoven est écrivain et éditeur et son fils professeur de philosophie.

Benoît Groult, membre du jury et écrivaine âgée de 93 ans, a annoncé sa démission après dix-neuf de présence au sein du jury du prix Femina.
close

S’abonner à #La Lettre