L’écrivain Michel Chaillou est décédé | Livres Hebdo

Par Souen Léger, le 12.12.2013 à 15h58 (mis à jour le 12.12.2013 à 16h00) Disparition

L’écrivain Michel Chaillou est décédé

L'écrivain Michel Chaillou en 2010 - Photo WIKIMEDIA COMMONS

Auteur de vingt-sept ouvrages, Michel Chaillou s’est éteint le mercredi 11 décembre. Il avait 83 ans.

Le romancier d’origine nantaise Michel Chaillou, lauréat du prix de la Langue française en 2002 et du Grand prix de littérature de l’Académie française en 2007, est mort le mercredi 11 décembre à l’âge de 83 ans. Son dernier ouvrage, L’hypothèse de l’ombre, venait tout juste de paraître chez Gallimard.
 
Passionné par sa ville natale, il a signé près de trente livres, principalement des romans, dont La Croyance des voleurs (Seuil, 1989) qui a reçu le prix des Libraires l’année de sa parution.

Responsable d'une collection chez Hatier
 
Né en 1930, Michel Chaillou vit une enfance mouvementée et s’exile au Maroc avec sa mère où il l’aide à gérer un restaurant. À 20 ans, après avoir échoué trois fois au bac, il finit par obtenir le précieux sésame.
 
Son premier roman, Jonathamour (Gallimard, 1968) est publié par George Lambrichs dans la collection "Le Chemin". Professeur de lettres à l’Université Paris 8, à Saint-Denis, il produit également de nombreuses émissions de télévision et de radio scolaires. De 1990 à 1996, il dirige une collection d’histoire littéraire, "Brèves littérature", chez Hatier.
 
Une cérémonie aura lieu lundi 16 décembre au crématorium du Père Lachaise, à Paris, où il résidait.

Sur les mêmes thèmes (1 article)

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre