Manifestation

Le Salon du livre de Paris change de nom

Photo O. DION

Le Salon du livre de Paris change de nom

La grande manifestation créée en 1981 par le Syndicat national de l'édition et organisée par Reed Expositions s'appellera "Livre Paris". Sa prochaine édition aura lieu du jeudi 17 au dimanche 20 mars 2016.

J’achète l’article 1.50 €

Par Michel Puche,
Créé le 16.09.2015 à 16h57,
Mis à jour le 16.09.2015 à 18h00

Pour sa 36e édition, toujours dans le pavillon 1 de la porte de Versailles, le Salon du livre de Paris change de nom et s'appellera "Livre Paris", annoncent, mercredi 16 septembre, ses organisateurs, le Syndicat national de l'édition (SNE) et Reed Expositions dans un communiqué dans lequel ils promettent "une nouvelle identité visuelle, une nouvelle mise en espace et une scénographie entièrement repensée". Le SNE et Reed prévoient aussi "une programmation culturelle innovante et festive, accessible et qualitative".

Pressentie pour rejoindre l'équipe du salon, Evelyn Prawidlo est nommée conseillère littéraire et artistique, chargée d'une programmation "dans les murs et pour la première fois hors les murs, dans la capitale", sous la direction de Laurence Paul-Keller, commissaire générale.

La durée de la manifestation reste finalement identique (4 jours), mais les dates sont avancées d'une journée dans la semaine. "Livre Paris" débutera le jeudi 17 mars (et non un vendredi, comme par le passé) pour se terminer le dimanche 20 mars (et non un lundi). La soirée d'inauguration est donc fixée au mercredi 16 mars, à 17 h. Le lendemain, jeudi 17 mars, sont prévus à la fois une matinée professionnelle et une nocturne jusqu'à 22 heures. Des temps forts dédiés aux publics jeunes sont annoncés.

"Innovant et festif"

Vincent Montagne, président du Syndicat national de l’édition, et président du Salon du livre, commente ainsi ces changements dans le communiqué: "Pour sa 36e édition, le Syndicat national de l’édition, associé à Reed Expositions France, transforme le Salon du livre. Livre Paris permettra au visiteur de vivre le livre dans une atmosphère qui éveillera ses émotions et ses sens. La programmation exigeante et ouverte à tous rappellera combien les livres, dans leur pluralité et quel que soit leur format, sont des écoles de liberté et de connaissance sur le monde et sur les hommes."

La Corée du Sud sera le pays invité d'honneur de l'édition 2016.

Commentaires (10)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous
m

millant

il y a 5 ans à 17 h 56

et un comportement différent de Reed expo ? on peut toujours rêver.


l

le libraire masqué

il y a 5 ans à 19 h 37

Mauvais nom qui centre sur Paris et n'ouvre pas sur la province, mais ce n'est pas étonnant dans ce pays Jacobin. Il aurait été mieux de rester au nom initial ou bien de trouver autre chose comme: Pays des Livres, ou Livres de France etc. le manque d’imagination au pouvoir c'est triste!


y

yves

il y a 5 ans à 07 h 46

En effet, pas très judicieux ce nouveau nom qui ne signifie rien, sinon de mettre en vedette Paris mais Paris connu sur le plan international en a-t-elle vraiment besoin ? Et puis le mot "salon" demeure précieux car il apporte une note conviviale..."Livre Paris" sec, impersonnel, dévitalisé !


Q

Quelqu'un

il y a 5 ans à 20 h 09

Mouais.. je trouve pas ça très joli comme nom, c'était mieux le Salon du Livre de Paris. Et pourquoi pas faire le salon gratuit en même temps ?! *ironique*


y

yves

il y a 5 ans à 07 h 10

Plutôt RIDICULE le changement de nom et peu incitatif ! Sorte de contrepèterie de réflexion primaire !


b

Bertrand

il y a 5 ans à 07 h 42

En tant qu'ancien libraire je suis d'accord avec le libraire masqué Ce titre est NUL... aucune poèsie ni imagination il ne fait en aucun cas rêver et ne donne même pas envie de lire...Le terme de "scénograhie" et " atmosphère qui eveilleras ses émotions et ses sens" me font peur car j'ai l'impression que l'on vas s'éloigner de l'écrit et des mots ce qui est quand même la matière première Vraiment dommage que les organisateurs ne se donnent pas plus de moyens pour faire vivre le livre..Ayant été exposant en 1981 je ne sais pas si j'irais cette année ..


A

Alain

il y a 5 ans à 08 h 58

Quel manque d'imagination pour ce nouveau nom ! Reed Expo aurait pu éventuellement faire appel au Ministère de l'Education Nationale dont le "jargonnage" habituel nous aurait fait rire un peu à défaut de nous faire rêver.


L

Léo Beeckman

il y a 5 ans à 09 h 20

Très mauvais choix, à mon avis. Si l'idée était d'enlever le mot 'Salon" pour compacter le concept, j'aurais encore préféré "Paris Livre" à "Livre Paris". Au moins il restait alors encore un semblant de jeux de mots : parier sur le livre. Livre Paris, au contraire me donne l'impression que l'on veut "livrer Paris" à qui...


l

lediteur

il y a 5 ans à 10 h 38

D'accord avec les commentaires précédents. Et c'est même imprononçable : comparez « Tu vas au Salon du Livre ? » et « Tu vas à Livre Paris ? ».


l

Patrick

il y a 5 ans à 10 h 38

Nous nous demandons qui est derrière ce type de choix de nom? Ceux qui ont choisi PARIS PLAGE? Paris Livre est sans signification profonde et n'accroche pas, de plus les professionnels sont relégués au jeudi matin,ce qui est antinomique avec nos métiers, puisque les libraires peuvent difficilement se libérer en milieu de semaine. Ils auraient voulu nous inciter à ne plus venir qu'ils n'auraient pas fait mieux! Es-ce la fin du salon du livre? Je pose la question, si quelqu'un parmi ces énarques à la réponse nous attendons!


On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités