Grands Prix d'Automne

Le prix de Flore 2018 revient à Raphaël Rupert

Raphaël Rupert - Photo OLIVIER DION

Le prix de Flore 2018 revient à Raphaël Rupert

Le jury du prix de Flore a récompensé Raphaël Rupert pour Anatomie de l’amant de ma femme, paru chez L’Arbre vengeur.

 

Par Isabel Contreras, Nicolas Turcev,
Créé le 08.11.2018 à 15h14,
Mis à jour le 09.11.2018 à 15h06

Le prix de Flore a été remis, jeudi 8 novembre, à Raphaël Rupert pour son premier roman, Anatomie de l’amant de ma femme, paru chez L’Arbre vengeur. Il l'a emporté au 6e tour avec 7 voix contre 5 pour Mathilde-Marie de Malfilâtre (Babylone Express, Le Dilettante). Emmanuelle Bayamack-Tam (Arcadie, P.O.L) et Nicolas Mathieu (Leurs enfants après eux, Actes Sud, Goncourt 2018) étaient aussi en lice.

La récompense devait être remise dans la soirée au Café de Flore. Le propriétaire de l'établissement et président d’honneur du prix, Miroslav Siljegovic, remettra un chèque de 6 100 euros au lauréat, ainsi que le droit de boire chaque jour du pouilly-fumé dans un verre gravé à son nom.
 
Anatomie de l’amant de ma femme met en scène un architecte qui aspire à devenir écrivain comme sa femme, une auteure possédant une petite notoriété. L'écriture de son premier roman est laborieuse jusqu'à ce qu'il découvre et lise le journal intime de son épouse. Celle-ci détaille sa relation avec son très viril amant, Léon.

Raphaël Rupert succède à Johann Zarca (Paname underground, Goutte d'Or) et Pierre Ducrozet (L'invention des corps, Actes Sud), lauréats ex aequo en 2017.

Un auteur prometteur
 
Fondé en 1994 par l’écrivain Frédéric Beigbeder, le prix de Flore récompense chaque année un auteur prometteur, la plupart du temps pour un premier roman. Ce prix réputé subversif tire son nom du renommé Café de Flore situé dans le quartier parisien de Saint-Germain-des-Prés, qui fut fréquenté par quelques-uns des plus grands artistes et écrivains du XXe siècle.
 
Cette année, le jury du prix de Flore, présidé par son fondateur Frédéric Beigbeder, était composé de Christophe Tison, Carole Chrétiennot, Michèle Fitoussi, Manuel Carcassonne, Jacques Braunstein, Jean-René Van Der Plaetsen, Jean-Pierre Saccani, Bertrand de Saint-Vincent, Philippe Vandel, François Reynaert et Arnaud Viviant.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités