Le Prix Apollinaire 2019 pour Olivier Barbarant | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 20.11.2019 à 15h34 (mis à jour le 20.11.2019 à 16h00) Proclamation

Le Prix Apollinaire 2019 pour Olivier Barbarant

Le jury du Prix Apollinaire a récompensé Olivier Barbarant pour son recueil Un grand instant (Champ Vallon) et distingué Sebastien Fevry du prix Découverte Apollinaire pour Solitude Europe (Cheyne).
 

Le prix Apollinaire a été attribué à Olivier Barbarant pour son recueil Un grand instant (Champ Vallon) et le prix Apollinaire Découverte à Sebastien Fevry pour Solitude Europe (Cheyne). Le prix est doté de 3500 euros et le prix Apollinaire Découverte de 500 euros grâce à la générosité de Catherine Mathivat, présidente des Deux Magots.

Lors de la délibération finale, des voix se sont également portées sur le recueil L’autre vie (Gallimard) d’Yves Leclair et sur le recueil À l’aube des mouches (l’Aire) d’Arthur Billerey.

"La force de l’écriture d’Olivier Barbarant réside dans le regard à la fois lucide et caressant qu’il porte sur la vie, un regard-étreinte, enveloppant et chaleureux, capable – et, en définitive, je pense que c’est bien là la vocation de la poésie – de changer le cœur en une plus grande cylindrée pour que le monde ne soit plus écartèlement", précise la poétesse Linda Maria Baros au sujet du lauréat 2019.

Quatrième prix pour Sebastien Fevry

Solitude Europe (Cheyne,2018), qui s’est déjà vu décerner le Prix Nicole Houssa 2018 de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique et le Prix François Coppée 2019 de l’Académie française, est le premier recueil de poèmes de Sébastien Fevry. Il a également été distingué du Prix SGDL Révélation de poésie le 15 novembre dernier. 

En 2018, le Castor Astral avait été doublement récompensé par le jury. Le prix Apollinaire avait été attribué à Cécile Coulon pour son recueil Les ronces et le prix Apollinaire Découverte à Alexandre Bonnet-Terrile pour Les numérotés .
close

S’abonner à #La Lettre