Le poète Antoine Emaz est mort | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, avec Wikipédia, CNL, Editions Unes, le 06.03.2019 à 17h00 (mis à jour le 06.03.2019 à 17h02) Disparition

Le poète Antoine Emaz est mort

Antoine Emaz lors d'une lecture à Gradignan en mars 2013. - Photo DR/COPIE D'ÉCRAN LE PRINTEMPS DES POÈTES

Décédé le 3 mars à 64 ans, le poète français avait présidé la commission poésie du Centre national du livre de 2009 à 2013.

Antoine Emaz, auteur depuis 1986 de nombreux recueils de poèmes et d'études littéraires sur André du Bouchet, Eugène Guillevic et Pierre Reverdy, et qui fut président de la commission poésie du Centre national du livre entre 2009 et 2013, est décédé le 3 mars à Angers à 64 ans. 
 
Né en 1955 à Paris, installé à Angers où il a enseigné en lycée, il a publié en 2018 son dernier recueil D’écrire, un peu (Encrages & Co) dans lequel il propose une réflexion sur son écriture.
 
L’œuvre de Pierre Reverdy a fortement influencé l’écriture d’Antoine Emaz, marquée par une "dépersonnalisation de l’auteur à travers l’utilisation du pronom  "on", un refus de lyrisme et un attachement aux objets du quotidien" selon les Éditions Unes, où il a publié plusieurs ouvrages. Peu d’éléments sont connus sur le parcours du poète qui déclarait qu’"alimenter le moulin biographique" le "gênait"."
 
Le Centre national du livre a fait part dans un communiqué sur son site de sa "très grande tristesse" à l’annonce de la mort de cette "figure incontournable de la poésie contemporaine". L'actuelle présidente de la commission Poésie du CNL, Florence Trocmé, fondatrice du site Poezibao, qu'Antoine Emaz avait "très fortement encouragé", a annoncé la publication sur ce site, en son hommage, d'un de ses textes inédits.
close

S’abonner à #La Lettre