Bande dessinée

Le palmarès 2017 des Prix Découvertes d'Angoulême

Extrait de "La Jeunesse de Mickey" de Tébo - Photo GLÉNAT

Le palmarès 2017 des Prix Découvertes d'Angoulême

Le 44e FIBD a décerné ses premiers prix, et notamment le Fauve jeunesse, obtenu par Tébo. Les lycéens ont consacré Matthieu Bonhomme avec L'homme qui tua Lucky Luke.

Par Vincy Thomas,
Créé le 27.01.2017 à 00h48,
Mis à jour le 27.01.2017 à 01h00

Dès son premier jour, le 44e Festival international de la Bande Dessinée d'Angoulême a décerné ses premiers prix, les Prix Découvertes, dont le Fauve dans la catégorie Prix jeunesse.

Ce prix a été décerné à La jeunesse de Mickey, de Tébo, paru chez Glénat en octobre. Tebo donne à Mickey un rôle de conteur et parfois de menteur, "avec un trait qui rend brillamment hommage aux cartoons et à l'animation des premières années" explique le communiqué du FIBD. Dans un hommage parodique à la célèbre souris de Walt Disney, l'auteur français y dépeint un Mickey qui raconte à son arrière-petit-neveu Norbert les aventures qu'il a vécues dans sa jeunesse, lorsqu'il a été tour à tout cow-boy, astronaute, trafiquant de chocolat pendant la prohibition, prisonnier dans le bayou, aviateur de guerre, etc.

Le Prix des écoles d'Angoulême revient à La Cantoche, tome 1: premier service, de Nob. Publié chez BD Kids, cet album évoque des situations vécues par la plupart des élèves scolarisés. Au programme : amitiés, haines, jalousies, coups bas, glissades, gourmandises… Le deuxième tome est prévu pour avril.

Le Prix des collèges récompense Ninn, tome 1: la ligne noire de Jean-Michel Darlot et Johan Pilet, édité chez Jennes. Ninn, orpheline de 11 ans, vit dans le métro. Mais en dépit de sa joie de vivre, Ninn se pose mille questions, à commencer par ses origines. La suite a été publiée en septembre.

Le Prix des lycées a été obtenu par L'homme qui tua Lucky Luke de Matthieu Bonhomme (Lucky Comics), qui réinterprète le personnage de Morris, avec un regard désenchanté sur l’univers du cow-boy solitaire, en en portant l’humour au second degré. La BD, publiée en avril 2016, a été l'une des meilleures ventes de l'année avec plus de 75000 exemplaires.

Le concours de la BD scolaire a distingué avec le Prix d'Angoulême Monde à part de Clémence André, avec le Prix Coup de cœur Dans un monde sans berger de Léopold Kalinda, avec le Prix du scénario Bien vu Monsieur Darwin de Kerrian Giammattei et avec le Prix du Graphisme Dessins jetés de Elliot Royer.

De son côté le Prix Jeunes Talents a désigné Nassim Sarni comme premier lauréat pour Jeux Olympiques des Athlètes Aléatoirement Répartis. Enfin, le Challenge digital a choisi comme premier lauréat Vidu et Batraf pour leur oeuvre interactive L'Immeuble.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités