Le livre audio à l’affût de la révolution des usages | Livres Hebdo

Par Isabel Contreras, le 12.06.2018 à 19h06 (mis à jour le 12.06.2018 à 20h00) Journée professionnelle

Le livre audio à l’affût de la révolution des usages

La première journée professionnelle du Livre audio a reunie plus d'une cinquentaine de personnes. - Photo ISABELLE CONTRERA/LH

Au moins une cinquantaine de personnes se sont réunies mardi 12 juin à l’occasion de la première journée interprofessionnelle du livre audio organisée par l’association La plume de paon.
 

Organisée mardi 12 juin à l’Hôtel de Massa, à Paris, la première journée interprofessionnelle du livre audio a affiché complet. Différents débats ont séduit des dizaines de professionnels curieux du marché du livre audio, en pleine croissance, notamment dans le domaine du numérique. 

Animé par Christophe Rioux, directeur du pôle luxe et création de l’ISC Paris et jury du Prix du Livre Audio, la rencontre portait sur les perspectives de ce marché à l’heure du numérique. Elle a réuni Eric Marbeau, responsable partenariat et diffusion numérique du groupe Madrigall, Olivier Carpentier, directeur de la librairie audio Book d’Oreille, Agnès Panquiault, Digital Content Manager chez Kobo Inc et Jean-François Cusson, directeur général de Bibliopresto.ca.

Les leviers de développement

Les participants ont notamment relevé deux leviers de développement à court terme dans le marché du livre audio dématérialisé: les prêts numériques en bibliothèque et l’apparition, au sein des foyers, d’enceintes connectées telles Google Home ou le service vocal d'Amazon, Alexa.
 
Jean-François Cusson s’est appuyé sur son expérience dans le domaine du prêt numérique pour prédire un avenir radieux au livre audio. Son association, Bibliopresto, propose à 142 bibliothèques et organismes des outils et services pour développer les prêts numériques. Depuis sa création en 2012,  il comptabilise 6,5 millions d’emprunts numériques. “Nous sommes particulièrement forts dans les régions les plus reculées du Québec, où les bibliothèques peinent à s’approvisionner. Par le biais de la médiation, nous souhaitons renouveler notre succès et séduire les lecteurs avec l’emprunt de livres audio dématérialisés”, a-t-il déclaré. Bibliopresto propose le téléchargement de livres audio en bibliothèque depuis le 1er mai.

Les enceintes connectées, une révolution d'usage
 
De son côté, Eric Marbeau a mis en avant les avantages liés à l’arrivée des enceintes connectées mais a aussi mis en garde contre le monopole des Gafa (Google Amazon Facebook Apple). “Au moins 51 millions d’Américains sont aujourd’hui équipés d’enceintes connectées. Amazon détiendrait 70% des parts de marché”, a-t-il dit en soulevant une exclamation générale dans la salle. “Mais ce qui reste intéressant pour nous, c’est précisément cette révolution des usages dans laquelle on veut s’inscrire. Cela se passe maintenant”, a insisté le responsable partenariat et diffusion numérique du groupe Madrigall. Par le biais d'un communiqué, Hachette Livre a dans ce sens annoncé ce 12 juin une première collaboration avec Alexa. L'éditeur a mis à disposition du service vocal d'Amazon deux "Skills", c'est-à-dire deux tâches que le service est capable d'exécuter après une question posée par les utilisateurs.
 
Mais c'est surtout la mobilité qui à l'origine du changement des usages. “Les smartphones sont bien à l’origine de ce changement»”, a rappelé Agnès Panquiault. Kobo s’est ainsi associé en avril à Orange et “à ses 15 millions d’abonnés” pour se lancer dans la distribution numérique de livres audio.
 
close

S’abonner à #La Lettre