Le Grand prix de littérature américaine pour Kevin Powers | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 12.11.2019 à 15h11 (mis à jour le 12.11.2019 à 16h00) Prix littéraire

Le Grand prix de littérature américaine pour Kevin Powers

Kevin Powers - Photo KELLY POWERS/STOCK

L'auteur a été récompensé le 8 novembre pour L'écho du temps paru chez Delcourt et traduit par Carole d'Yvoire.

Le romancier Kevin Powers a remporté le Grand prix de littérature américaine vendredi 8 novembre pour son second roman L'écho du temps (Delcourt) traduit par Carole d'Yvoire. Les deux autres finalistes étaient Tommy Orange pour Ici n'est plus ici (Albin Michel) et Valeria Luiselli pour Archives des enfants perdus (L'Olivier).

A Chesterfield County, en Virginie, se dressent les ruines d'une plantation datant d'avant la guerre de Sécession, entourée de mystère. Nul ne connaît le destin d'Emily Levallois, qui aurait pu périr en 1865 dans l'incendie criminel des lieux ayant causé la mort de son mari esclavagiste ou aurait pu refaire sa vie ailleurs. Dans les années 1950, à Richmond, un vieillard cherche ses origines.

"Avec ce roman superbe et terrible, Powers nous dit que l’Amérique n’a pas perdu son innocence au Vietnam mais depuis bien plus longtemps," ont souligné les membres du jury.

Le prix sera remis à Kevin Powers au début du mois de décembre. Il succède à Richard Powers, récompensé l'an dernier pour son roman L'arbre monde (Cherche Midi).

Le jury du prix se compose de neuf membres comprenant trois critiques littéraires – Philippe Chevilley (Les Échos), Bruno Corty (Le Figaro), Oriane Jeancourt (Transfuge) –, trois éditeurs – Alice Déon (La Table ronde), Francis Geffard (Albin Michel), Emmanuelle Heurtebize (Delcourt Littérature) –, et trois libraires – Sylvie Lo-Ricquer (L’Attrape-Cœurs, Paris), Jean-Christophe Millois (Librairie de Paris) et Pascal Thuot (Millepages, Vincennes).
close

S’abonner à #La Lettre