Solidarité

Le Fonds Decitre mise sur le financement participatif

Photo FONDS DECITRE

Le Fonds Decitre mise sur le financement participatif

Créé en 2011 par la chaîne de librairies éponyme, le Fonds Decitre multiplie les projets en France comme à l’étranger et innove en lançant le “Livre Solidaire”, un outil de financement participatif à destination des associations qui recherchent des livres.

J’achète l’article 1.50 €

Par Souen Léger,
Créé le 18.06.2014 à 16h43,
Mis à jour le 18.06.2014 à 19h30

Pour aider des associations à se procurer des livres, le Fonds Decitre, créé par l'enseigne de librairies éponyme, surfe sur la vague du financement participatif. Lancé au début du mois de juin, le “Livre Solidaire” a pour but de mettre en relation des clients de decitre.fr, le site de vente en ligne de la chaîne de librairies rhône-alpine, et des associations partenaires. Celles-ci émettent une liste de souhaits des livres qu’elles recherchent dans le cadre d'un projet culturel. La collecte d’argent pour acheter ces ouvrages est alors lancée, le plus souvent sur un mois, même si l’opération pourra être allongée en cas de montant élevé.
 
En une semaine, une vingtaine de donateurs s’est déjà manifestée. Nous nous attendions à des dons symboliques de l’ordre de 1 ou 2 euros, mais pour l’instant les sommes versées sont plus importantes que prévu allant de 10 à 40 euros”, se réjouit Héléna Hugot, la directrice du Fonds Decitre. “L’idée avec le “Livre Solidaire” est aussi de donner des ouvrages qui soient le plus adaptés possibles aux envies et aux besoins des populations qui en bénéficient”, poursuit-elle.
 
Cette ancienne de Bibliothèques sans frontières (BSF) et de la Fondation Mérieux, toutes deux partenaires du Fonds Decitre, a pris les rênes de la structure en septembre 2014 à la faveur d’un déploiement des activités caritatives du Fonds qui a vu le jour en juin 2011. Unique salariée, elle travaille avec une trentaine de bénévoles sur des projets innovants tels que les maraudes littéraires organisées avec la Croix-Rouge du Rhône pour distribuer des livres et en discuter avec ceux qui en sont exclus; l’aide à la création de bibliothèques scientifiques à l’étranger (Laos, Cambodge, Madagascar, Haïti…); ou encore des séances de lecture.


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités