Le Festival de Cannes devient partenaire de Shoot the Book! | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 23.05.2017 à 15h42 (mis à jour le 23.05.2017 à 16h00) Adaptation

Le Festival de Cannes devient partenaire de Shoot the Book!

Heidi Warneke (Grasset) présente "Apocalypse Bébé" de Virginie Despentes à la 4e édition de Shoot the Book! à Cannes - Photo VINCY THOMAS/LH

Plus de 130 producteurs assistaient à la 4e édition de Shoot the Book!, le rendez-vous professionnel dédié aux adaptations littéraires, au Festival de Cannes ce mardi 23 mai.

Shoot the Book!, quatrième clap au Festival de Cannes. Le rendez-vous professionnel co-organisé par la Société civile des éditeurs de langue française (Scelf), le Bureau international de l'édition française (Bief), la Commission du film Ile-de-France et l'Institut français autour des adaptations audiovisuelles de livres, se déroulait mardi 23 mai au matin dans le salon des Ambassadeurs du Palais des Festivals.

Cette année, Paul Otchakovsky-Laurens, membre du bureau de la Scelf, a convaincu Thierry Frémaux, directeur général du Festival de Cannes, de nouer un partenariat entre la manifestation et la rencontre professionnelle, validant ainsi l'adaptation littéraire comme une part de la création cinématographique. Shoot the Book! était ainsi annoncé dans deux des programmes quotidiens du Festival diffusés gratuitement. Il va aussi bénéficier d'une couverture rédactionnelle sur le site web de Cannes.

Outre cette nouvelle visibilité, Shoot the Book! reformate son rendez-vous du lendemain. L'an dernier un "speed dating" informel avait été initié au Pavillon de l'Institut français. Cette année, les organisateurs ont prévu un rendez-vous plus cadré, au même endroit, le matin du mercredi 24 mai: il s'agit d'un petit-déjeuner où une cinquantaine de producteurs sont invités pour rencontrer les chargés de droits audiovisuels de l'édition qui se se sont déplacés sur la Croisette.

Les auteurs passent par Cannes

130 producteurs ont participé à la traditionnelle session de "pitchs", confirmant l'engouement croissant pour cette présentation. En plus des dix ouvrages sélectionnés par le jury présidé par Yves Angelo, dix-huit autres ont été ajoutés dans le catalogue distribué aux participants. En l'absence d'Olivier Bétourné, président de la Scelf, la directrice générale
Nathalie Piaskowski a rappelé en ouverture que l'événement "était une initiative collective d'éditeurs français qui consacrent beaucoup d'énergie à promouvoir le travail des auteurs".

Les auteurs s'invitent d'ailleurs de plus en plus au Festival. Pour
la sortie du livre de Laurent Valière, Cinéma d'animation, La French Touch, les éditions de La Martinière, le CNC, la Fondation Gan et UniFrance ont organisé un cocktail vendredi 20 mai. Et à l'occasion de la sélection officielle de Wonderstruck et How To Talk To Girls At Parties, Brian Selznick et Neil Gaiman, notamment, auteurs respectifs des deux livres qui ont inspiré ces films, ont monté les marches.

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre