Bande dessinée

Le comics "The Walking Dead" s’arrête

Extrait de la couverture du numéro 193 de "The Walking Dead" - Photo IMAGE COMICS

Le comics "The Walking Dead" s’arrête

Après 193 numéros, l’une des franchises les plus emblématiques de la bande dessinée américaine s’arrêtera le 3 juillet.

J’achète l’article 1.50 €

Par Nicolas Turcev,
Créé le 02.07.2019 à 17h20,
Mis à jour le 02.07.2019 à 18h00

The Walking Dead n’atteindra pas l’âge adulte: après 17 ans de publication, la série de comics horrifiques s’arrêtera le 3 juillet, date de la parution du 193e et dernier numéro de ce monument de la bande dessinée américaine. Révélée par le site spécialisé Bleeding Cool, l’information a été confirmée par le scénariste de la saga, Robert Kirkman, ainsi que par son éditeur français Delcourt. Paru en mars, le tome 31 est resté deux semaines en première place du top des ventes de bandes dessinées. Au total, la série s’est écoulée à 5 millions d’exemplaires en France.
 
Devenu en seulement quelques années un classique de la littérature d’horreur, The Walking Dead se déroule dans un univers post-apocalyptique infesté de zombies, les walkers. Mais plutôt que de se concentrer sur la menace représentée par ces morts-vivants, le scénario se focalise sur les interactions complexes – rivalités, haines, amour, pouvoir – entre les survivants. Son succès au début des années 2000 a participé à la remise au goût du jour de la figure du zombie, tombée dans l’oubli au début des années 1990.
 
32 ou 33 tomes ?
 
Le tome 32 de le saga, qui contient les numéros 187 à 192 publiés aux Etats-Unis par Image Comics, paraîtra le 16 octobre en France. Delcourt n’a pas encore précisé s’il inclurait l’ultime chapitre dans ce tome ou ferait paraître un 33e opus inédit. "On se réserve le temps de la réflexion. Pour saluer un phénomène éditorial aussi exceptionnel et la fin de la BD indépendante américaine la plus populaire, il faut une conclusion à la mesure", explique au Monde Thierry Mornet, responsable éditorial chez Delcourt.
 
L’auteur Robert Kirkman, explique mettre un terme à sa série pour "aller de l’avant. J’aime trop cet univers pour l’étirer jusqu’à ce qu’il ne soit plus à la hauteur de ce qu’il devrait être. J’espère que vous comprenez", a-t-il déclaré au site Bleeding Cool, tout en se réjouissant d’avoir pu écrire The Walking Dead "sans aucune interférence".

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités