Le collectif des créatrices de BD contre le sexisme rassemble des témoignages | Livres Hebdo

Par Sophie Gindensperger, le 15.02.2017 à 18h32 (mis à jour le 16.02.2017 à 11h29) Bande dessinée

Le collectif des créatrices de BD contre le sexisme rassemble des témoignages

Photo ILLUSTRATION DE JULIE MAROH

Le collectif créé en septembre 2015 a adapté son site internet pour relayer les expériences d'auteures de bande dessinée victimes de remarques sexistes, voire de harcèlement. 

Le collectif des créatrices de bande dessinée contre le sexisme, créé en septembre 2015 avec notamment dans ses rangs Julie Maroh, Pénélope Bagieu, Marion Montaigne ou Lisa Mandel, a décidé d’étoffer la section “témoignages” de son site, dans laquelle s'expriment des auteures victimes de remarque sexistes, voire de harcèlement. Il l'a renommée au passage “Paye ta bulle”, sur le modèle des nombreux collectifs féminins qui dénoncent les comportements sexistes (au quotidien sur “Paye ta schneck”, en milieu hospitalier sur “Paye ta blouse”, ou encore chez les avocats sur “Paye ta robe”).

Cette initiative prolonge celles que le collectif avait pris fin 2015 et début 2016, où le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême a provoqué une vague d’indignation en ne sélectionnant aucune femme dans sa liste d’auteurs en lice pour son Grand Prix.

Anonymes ou non, les témoignages restitués sur un ton qui oscille entre l'humour et le désespoir, rapportent des scènes qui vont du sexisme ordinaire au harcèlement le plus direct.





Retrouvez tous les témoignages ici. 

close

S’abonner à #La Lettre