Crise économique

Le CNL dévoile le bilan de son plan d'urgence

La façade du bâtiment du CNL, rue de Verneuil, à Paris - Photo HANNAH ASSOULINE

Le CNL dévoile le bilan de son plan d'urgence

A l'issue de son conseil d'administration, l'organisme a annoncé avoir distribué plus de 20 millions d'euros d'aides aux acteurs du livre touchés par la crise sanitaire.

J’achète l’article 1.50 €

Par Nicolas Turcev,
Créé le 26.11.2020 à 15h40,
Mis à jour le 26.11.2020 à 17h40

A l'issue de son conseil d'administration, le Centre national du livre (CNL) a annoncé, le 26 novembre, avoir distribué plus de 20 millions d'euros d'aide aux acteurs de la chaîne du livre. L'organisme présidé par Régine Hatchondo se félicite des résultats "concluants" de ses deux dispositifs de soutien à la filière : le plan d'urgence, adopté pendant le premier confinement, ainsi que l'application du plan de relance pour le secteur du livre, déployé au mois de juillet par le gouvernement.

Auteurs et festivals : 5,5 millions d'euros

Le dispositif d'aide d'urgence aux auteurs, financé par le CNL et cinq organismes de gestion collective (Sofia, CFC, Scam, Adagp, SAIF), a permis à la Société des gens de lettres (SGDL), administratrice du fonds, de distribuer 2,26 millions d'euros aux créateurs. Cette aide visait à soutenir les auteurs qui n'avaient pas accès au fonds de solidarité nationale.

Au total, la SGDL a validé 2311 dossiers sur les 2971 reçus, pour une aide moyenne de 3333 euros par bénéficiaire. Les auteurs de romans (27,5%) et les auteurs jeunesse (20,1%) sont les plus nombreux à avoir reçu l'aide, devant les traducteurs (14,3%) et les auteurs de bande dessinées (13,9%). Plus d'un tiers (38%) des bénéficiaires résident en Ile-de-France.

Les auteurs ont également pu profiter du maintien des rémunérations de certaines manifestations littéraires soutenues par le CNL. L'organisme déclare avoir distribué un peu plus d'un million d'euros à 36 festivals annulés et 18 événements reportés. De plus, sur l'année 2020, ce sont 4285 auteurs qui ont pu être rémunérés par les festivals maintenus, annulés ou reportés, pour un montant d'environ 2,2 millions d'euros, selon l'établissement public.

Librairies : 17 millions d'euros

Le fonds de soutien exceptionnel aux librairies françaises, voté le 9 juillet par le CNL dans le cadre du plan de relance, a permis de distribuer 15,2 millions d'euros à 1267 structures. Le dispositif visait à rembourser 80% des charges fixes des commerçants sur les mois de mars à mai. Cette aide a été complétée d'une subvention à la modernisation des librairies françaises (investissement informatique, travaux de rénovation...), reversée à 31 entreprises pour un montant de 954000 euros. Les libraires peuvent encore déposer des demandes pour 2021.

Les librairies francophones à l'étranger ont, quant à elles, bénéficié d'une aide en deux temps : une enveloppe de 500000 euros dans le cadre du plan d'urgence, répartie entre 78 structures, puis une autre du même montant, débloquée en septembre dans le cadre du plan de relance, partagée entre 59 entreprises. Environ un tiers des bénéficiaires se situent en Afrique, le reste d'entre eux étant équitablement répartis sur les autres continents.

Edition : 2,2 millions d'euros

Les éditeurs les plus fragiles se sont partagés 2,2 millions d'euros, distribués par le CNL et la Direction régionale des affaires culturelles, pour des subventions comprises entre 10000 et 200000 euros. Sur les 84 dossiers reçus, 69 aides ont été accordées, d'un montant moyen de 33000 euros.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités