Crise économique

Le CNL vote le second volet de son plan de relance

Photo OLIVIER DION

Le CNL vote le second volet de son plan de relance

L'organisme public précise la répartition de son plan de relance de 44 millions d'euros et crée une subvention de 4,2 M€ à destination des éditeurs et une autre, de 0,5M€, destinée aux libraires francophones à l'étranger.

J’achète l’article 1.50 €

Par Cécilia Lacour,
Créé le 28.09.2020 à 17h10,
Mis à jour le 28.09.2020 à 18h00

Le Centre national du livre (CNL) a voté, vendredi 25 septembre, le second volet de son plan de relance à la filière du livre. Deux nouvelles subventions sont créées au sein de l'enveloppe de 44 millions d'euros votés en juillet dernier.

La première, dotée de 4,2 millions d'euros, est dédiée aux maisons d'édition les plus fragilisées par la crise sanitaire. "Sont éligibles les maisons d'édition qui réalisent un chiffre d'affaires global compris entre 0,5 et 10M€. Ces maisons d’édition doivent également réaliser au moins 50% de leur chiffre d’affaires par la vente de livres neufs en librairie", précise le CNL dans un communiqué. Non renouvelable, l'aide est comprise entre 10000 et 200000 euros et "ne peut excéder 2% du chiffre d'affaires global du demandeur". Le montant des aides accordées à un groupe éditorial ne peut dépasser 300 000 euros. Par ailleurs, "les collectivités territoriales peuvent décider d’abonder le fonds pour permettre d’augmenter les subventions allouées. Les subventions allouées à des maisonsd’édition installées dans les régions ayant abondé le fonds seront alors majorées par le CNL", indique également l'organisme.

Dotée de 0,5 million d'euros, la seconde subvention est destinée à soutenir les librairies francophones à l'étranger. Seules les librairies dont "le siège social et les établissements sont implantés hors du territoire français" et qui ont bénéficié d'une aide du CNL au cours des dix dernières années ou sont agréées "librairie francophone de référence" sont éligibles. Il faut également que la moitié du chiffre d'affaires des librairies doit être lié à la vente de livres français. Ces librairies pourront percevoir une subvention comprise entre 3000 et 30000 euros.

Les demandes doivent être déposées sur le portail numérique des demandes d'aides du CNL avant le 29 octobre.

 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités