Le biographe américain Nick Tosches est mort | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 21.10.2019 à 16h13 (mis à jour le 21.10.2019 à 17h00) DISPARITION

Le biographe américain Nick Tosches est mort

Le romancier américain s'est éteint le 20 octobre à 69 ans. Il était "malade" selon le New York Times. - Photo DR

L'écrivain et biographe américain Nick Tosches est mort dimanche 20 octobre à l'âge de 69 ans.
 

Le biographe et romancier américain Nick Tosches est mort dimanche 20 octobre à New York, à l'âge de 69 ans. Né le 23 octobre 1949, Nick Tosches a été journaliste pour des magazines de rock tels que Cream ou Rolling Stones avant de se consacrer à l’écriture d'ouvrages biographiques.

Son premier ouvrage Country : les racines tordues du rock’n’roll a été publié en 1977 chez Da Capo Press et traduit en français chez Allia en 2000 puis à nouveau en 2005. En 1982, il sort une biographie de référence du chanteur-pianiste américain Jerry Lee Lewis intitulée Hellfire : The Jerry Lee Lewis Story parue en français chez Allia en 2001 sous le titre Hellfire.

Il poursuit avec une autre légende du showbiz américain avec Dino: Living High in the Dirty Business of Dreams, biographie de Dean Martin parue chez Delta en 1992 et en France chez Rivages (2001, et en poche en 2003) sous le titre Dino: la belle vie dans la sale industrie du rêve. Rivages avait également publié en 2002 (réédition en poche il ya. deux ans), Night train, biographie du boxeur Sonny Liston, champion du monde 1962.
 
En 2012, il est revenu à la musique de sa jeunesse avec le roman Réserve ta dernière danse pour Satan, publié en France chez Allia, dans lequel il raconte le début de l’industrie du genre musical. On lui doit aussi Héros oubliés du rock’n’roll et Country: les racines du rock n' roll chez le même éditeur.

En parallèle de ces biographies, Nick Tosches a été l’auteur d’un recueil de poésie, Chaldea and I Dig Girls, traduit en français par Chaldée et publié aux éditions Vagabonde en 2008. Vagabondes avait également publié son roman jeunesse La première cigarette de Johnny (2014).

L’écrivain s’est également essayé au polar et a publié quatre romans dont Cut Numbers en 1988 initialement traduit par Les Pièges de la nuit puis par La religion des ratés (Gallimard, 2000). L’ouvrage a été récompensé en France par le prix Calibre 38. Albin Michel a édité ses deux derniers polars La Main de Dante en 2002 ainsi que Moi et le Diable, en 2012. L'éditeur a publié son dernier roman, Sous Tibère, en 2017)
close

S’abonner à #La Lettre