Polémique

L’auteur Michael Chabon dénonce l’occupation israélienne

Michael Chabon. - Photo DR/COPIE D'ÉCRAN

L’auteur Michael Chabon dénonce l’occupation israélienne

Après un récent séjour dans les Territoires palestiniens occupés, le romancier américain, lauréat du prix Pulitzer en 2001, prévoit d’éditer un livre qui décrit les conditions de vie sous occupation israélienne.

J’achète l’article 1.50 €

Par Agathe Auproux,
avec afp,
Créé le 03.05.2016 à 16h30,
Mis à jour le 03.05.2016 à 17h01

Avec l’assistance de "Breaking the Silence", une ONG israélienne offrant une plateforme aux soldats pour dénoncer anonymement les agissements condamnables de Tsahal (l’Armée de défense d’Israël), le romancier américain Michael Chabon, de confession juive, a organisé en avril dernier, pour 25 auteurs internationaux, un séjour dans les Territoires palestiniens occupés. Les écrivains ont rencontré des Palestiniens à Jérusalem-Est et dans des villages de Cisjordanie.

Le lauréat du prix Pulitzer 2001 et son épouse, l'Israélienne Ayelet Waldman, comptent éditer un livre écrit par ces 25 auteurs, dont notamment l'Australienne Geraldine Brooks et le prix Nobel de littérature péruvien Mario Vargas Llosa, décrivant les différents aspects de la vie quotidienne sous occupation israélienne. Les bénéfices des ventes seront reversés à "Breaking the Silence".
Qu’un peuple qui a été persécuté aussi longtemps de façon aussi horrible finisse par opprimer un autre peuple est, pour moi, beaucoup plus consternant que l'apartheid Michael Chabon
"Qu’un peuple qui a été persécuté aussi longtemps de façon aussi horrible prenne un tel virage et finisse par opprimer un autre peuple à un tel niveau de bureaucratie de masse est pour moi d’une certaine façon beaucoup plus consternant que l'apartheid, aussi terrible qu’ait été l'apartheid, et je n’essaie pas par là de le minimiser", déclare l’auteur des Extraordinaires Aventures de Kavalier & Clay (Robert Laffont) dans un entretien à l’AFP.

Michael Chabon milite depuis deux ans contre l’occupation israélienne, qu’il ne peut plus "ignorer". "C’est la seule chose à faire pour conserver son soutien à Israël: ignorer l’occupation. Le gouvernement israélien le sait et c’est la raison pour laquelle il fait tant d’effort pour la cacher et pour empêcher les gens, y compris les Israéliens ordinaires, de la voir", souligne-t-il. Sollicité par l’AFP, le gouvernement israélien n'a pas réagi aux propos du romancier.





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités