Edition

"À 46 ans, après plus de 20 ans de salariat dans le privé et le public, j'ai pris une disponibilité pour création d'entreprise et je me suis lancée dans une sacrée aventure, la création d'une maison d'édition" explique Claire Izard, fondatrice d'IGB édition, à Aude Ceccareli. Allant au-delà de la réduction de son empreinte carbone, IGB Edition s’engage à compenser l’impact de ses publications sur l’environnement.

Née en janvier 2020, IGB va publier ses premiers livres en juillet. La maison à compte d'éditeur est basée à Paris et en Corrèze, et elle est spécialisée dans la publication de romans policiers/thrillers, de romans d’anticipation et de romans Fantasy. La Cedif est son diffuseur tandis que Pollen est son distributeur.

A l’heure de l’urgence climatique, IGB s’engage à planter un arbre toutes les 16000 feuilles A5 utilisées pour imprimer les livres qu’elle publie. Cela représente, en moyenne, 20 arbres plantés pour l’impression de 1000 exemplaires d’un roman de 400 pages.

L'éditeur soutient la société Reforest’Action à l’occasion de la sortie de chacun de ses titres. L'association a déjà pour client Bonnier, Lagardère, Bayard et Milan, ou encore Cultura.

Dès juillet 2020, la parution des deux premiers titres, La Fiancée du 11 septembre de Marc Gervais et du premier tome du Projet Vanility de Marion Salvat permettra de planter 20 arbres supplémentaires. Deux autres titres devraient paraître d'ici la fin de l'année, pour atteindre en année de croisière douze publications.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités