L’amour et la prison dans les salles cette semaine | Livres Hebdo

Par Julia Deck, le 01.03.2016 à 18h46 (mis à jour le 02.03.2016 à 15h26) Cinéma

L’amour et la prison dans les salles cette semaine

Adèle Exarchopoulos dans "Eperdument", en salles le 2 mars - Photo PAN-EUROPÉENNE – LGM CINÉMA – PHOTO THIERRY VALLETOUX

Dans Eperdument, Pierre Godeau porte à l’écran le témoignage d’un directeur de prison amoureux d’une détenue, avec Guillaume Gallienne et Adèle Exarchopoulos dans les rôles principaux.

Mercredi 2 mars sur les écrans, Eperdument est l’adaptation du témoignage de Florent Gonçalves, ex-directeur de la prison de Versailles condamné à un an ferme pour avoir entretenu une liaison avec une détenue. Il s’agit du deuxième long-métrage de Pierre Godeau, avec Guillaume Gallienne et Adèle Exarchopoulos dans les rôles principaux.
 
Dans Défense d’aimer, paru en 2012 aux Presses de la Cité, Florent Gonçalves raconte comment il a succombé au charme d’Emma S., condamnée à 9 ans de prison pour avoir servi d’appât dans l’affaire dite du Gang des barbares, qui avait séquestré et torturé à mort le jeune Ilan Halimi en 2006.
 
Deux autres sorties cinématographiques cette semaine sont des adaptations de livres. Le crime du sommelier, de Ferdinando Vicentini Orgnani, est inspiré du roman de Fabio Marcotto Vino dentro, publié en Italie en 2005 et non encore traduit en français. Quant à Célibataire, mode d’emploi, de Christian Ditter, il s’agit de l’adaptation du roman éponyme de Liz Tuccillo, publié le 3 février chez J’ai Lu.

Auteur cité (1)

Article lié (1)

close

S’abonner à #La Lettre