L'amendement pour l'ouverture des bibliothèques le dimanche a été adopté | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 15.02.2015 à 12h34 (mis à jour le 15.02.2015 à 19h31) - 1 commentaire Loi Macron

L'amendement pour l'ouverture des bibliothèques le dimanche a été adopté

Photo © O. DION

Le sous-amendement demande qu'un conseil municipal qui veut discuter de l'ouverture dominicale des commerces débatte aussi de l’ouverture des bibliothèques le dimanche.

Samedi 14 février, lors du débat à l’Assemblée nationale sur le projet de la loi « pour la croissance et l’activité », dite loi Macron, la députée et ancienne ministre de la Culture et de la Communication Aurélie Filippetti a défendu un sous-amendement dans le cadre du travail le dimanche. Ce sous-amendement demande qu'un conseil municipal qui discute de l'ouverture dominicale des commerces soit obligé de débattre également de l’ouverture des bibliothèques le dimanche. L'amendement a été adopté, ainsi que l'ensemble de l'article 80 du texte qui prévoit que le nombre possible d'ouvertures dominicales des commerces passe de cinq à douze par an.

Aurélie Filippetti considère que ce sujet est d'intérêt général: "Il me semble expose-t-elle sur les bancs du Palais Bourbon, qu'on a tous, au cours du mois difficile qu'on vient de traverser, insisté sur l'importance qu'il y avait à donner accès aux jeunes, à la culture, à l'éducation, aux livres, pour éventuellement s'émanciper et s'éduquer. Les bibliothèques, médiathèques, c'est justement l'un des lieux de transmission des savoirs et d'émancipation individuelle."

Face à une opposition qui juge ce sous-amendement contraignant, puisqu'il oblige les conseils municipaux à débattre de cette ouverture dominicale des bibliothèques plutôt que de leur donner la simple possibilité de le faire, la députée de Lorraine rappelle que "les exécutifs municipaux et intercommunaux doivent discuter de cette question" mais que la décision reste de leur ressort.

Il y a deux semaines, le président du Conseil général de l'Essonne, Jérôme Guedj avait confirmé que le groupe socialiste de l'Assemblée nationale prévoyait un amendement concernant l'ouverture le dimanche des bibliothèques, reprenant ainsi l'idée de Bibliothèque sans frontière (BSF) et son appel « Ouvrons + nos bibliothèques ».
Rappelons que la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) avait révélé fin 2014, lors de la déclaration d'intérêts et de patrimoine du ministre de l'Economie, qu'Emmanuel Macron était lui-même bénévole à BSF.

Sur les mêmes thèmes (1 article)

Cet article fait partie du dossier:

Commentaire récent

“ De quoi l’extension des horaires d’ouverture des bibliothèques est-elle le nom ? Celui d’un alignement général sur une extension-flexibilisation du temps de travail, ou pour être plus précis, jouer... ” Olivier Tulasne il y a 4 ans à 10 h 41
close

S’abonner à #La Lettre