diversification

L’agence d’Ariane Geffard s'ouvre à un nouveau genre

Ariane Geffard a réussi à imposer en moins de cinq ans son agence littéraire dans le paysage éditorial.  - Photo OLIVIER DION

L’agence d’Ariane Geffard s'ouvre à un nouveau genre

L’agence axée sur les publications adultes et féministes se lance dans la jeunesse. 

Par Pauline Gabinari,
Créé le 25.03.2021 à 17h49,
Mis à jour le 25.03.2021 à 18h00

Après avoir représenté Iris Brey, Amandine Gay et Mona Chollet, l’agence Ariane Geffard ouvre une branche dédiée aux auteurs jeunesse. "L’agence marche bien, j’avais envie d’explorer de nouveaux territoires, l’idée de faire de la jeunesse est venue assez naturellement", nous confie l’agente. Epaulée par sa mère, Josée Lartet-Geffard, anciennement gérante de la librairie Comptines à Bordeaux et par Laura Biberson, Ariane Geffard a déjà signé cinq nouvelles auteures : Carine Bahanag, Samantha Bailly, Reine Dibussi, Anne-Fleur Multon et Séverine Vidal.

"Même s’il s’agit de publications pour la jeunesse, on retrouvera nos convictions politiques", précise la trentenaire dont le catalogue explore l’avant-garde féministe. Un ouvrage coécrit, coillustré par les chanteuses et féministes Claire Pommet, alias Pomme, et Pauline de Tarragon, alias Pi ja ma, est d’ailleurs en projet.  

La branche est également complétée par l’arrivée du personnage fictionnel Mimi Cracra, dont l’agence récupère les droits audiovisuels.  

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités