Voyage en bibliothèques

La vertigineuse bibliothèque de Kadokawa Culture Museum

Le théâtre d’étagères de livres comprend 50 000 ouvrages - Photo KADOKAWA CULTURE MUSEUM

La vertigineuse bibliothèque de Kadokawa Culture Museum

Dans cette série d’été, nous voyageons dans des bibliothèques à l’étranger, qui proposent des services originaux. Ce jeudi : un musée japonais où l’architecture sublime les livres. Présentés comme des objets aussi fonctionnels qu’esthétiques, ils englobent les autres arts et savoirs.

J’achète l’article 1.50 €

Par Fanny Guyomard,
Créé le 15.07.2021 à 10h00,
Mis à jour le 15.07.2021 à 10h00

Certains livres donnent le vertige. Des bibliothèques aussi. Comme la spectaculaire Bookshelf Theater (que l’on pourrait traduire par "théâtre d’étagères de livres") : 50 000 livres qui surplombent le visiteur sur huit mètres de haut. Cette cathédrale se trouve dans le musée de Kadokawa, du nom de la maison d’édition japonaise éponyme, fondée en 1945, étendue aujourd’hui aux jeux vidéo et à l’anime.

La bâtisse, située à une vingtaine de kilomètres de Tokyo et signée par l’architecte japonais Kengo Kuma (Cité des Arts de Besançon), abrite plusieurs musées d’art et d’histoire naturelle… et pas moins de trois bibliothèques.
 
Le centre culturel, recouvert de granit, est signé par Kengo Kuma. - Photo KADOKAWA CULTURE MUSEUM

Au rez-de-chaussée, la première concentre près de 25 000 mangas et light novel (romans japonais pour jeunes adultes) de la maison d’édition. À côté, un jardin reproduit celui du fondateur, Genyoshi Kadokawa, qui y rêvassait avec des auteurs de haïkus.

Au troisième étage, au-dessus du musée de l’anime, une autre bibliothèque se présente sous la forme d’une galerie de 25 000 livres, qui débouche sur l’immense Bookshelf Theater. Il a fallu près d’un mois pour remplir les étagères boisées, rythmées ici et là par un écran interactif. Et qui dit théâtre, dit performances en son centre.



Mais, dans ce lieu qui mixe bibliothèque et musée, et qui propose une visite en drone, le visiteur ne peut emporter de livres chez lui, ni lire ceux en hauteur. Il devra payer l’entrée entre 200 et 800 yens – soit environ 1 à 6 euros. Enfin, Kadokawa met à disposition des produits de la maison. Un temple pour ses fans et les amateurs de design.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités