Prix littéraire

La première sélection du Booker Prize 2021

Kazuo Ishiguro - Photo DR

La première sélection du Booker Prize 2021

La liste de 13 auteurs a été dévoilée le 27 juillet pour la nouvelle édition du prestigieux prix britannique. De grands noms de la littérature sont sélectionnés, tels que Kazuo Ishiguro ou Damon Galgut.

Par Dahlia Girgis,
avec AFP,
Créé le 27.07.2021 à 12h37,
Mis à jour le 27.07.2021 à 14h25

Le Booker Prize a dévoilé ce 27 juillet la liste des auteurs en compétition pour l’édition 2021. Au total, 13 œuvres ont été sélectionnées par 5 jurés, parmi 158 romans publiés au Royaume-Uni ou en Irlande entre le 1er octobre 2020 et le 30 septembre 2021.

Six romanciers sélectionnés ont déjà concouru au prestigieux prix britannique. C’est le cas de Kazuo Ishiguro, sélectionné pour son huitième roman, Klara et le soleil (traduit en français chez Gallimard). À l’âge de 66 ans, le prix Nobel de littérature 2017 en est à sa cinquième sélection. Il avait déjà remporté l’édition 1989 du Booker Prize pour son roman Les vestiges du jour (Gallimard).

L’auteur britanno-japonais est accompagné de Damon Galgut pour The Promise (Chatto & Windus), Mary Lawson avec A Town called Solace (Chatto & Windus), Richard Powers pour Sidérations (traduit en français chez Actes Sud) et Sunjeev Sahota avec China Room (Harvill Secker).

Seuls deux primo-romanciers figurent sur la liste : Nathan Harris, pour The Sweetness of Water (Tinder Press), et Patricia Lockwood, avec No One is Talking About This (Bloomsbury Circus). Le reste de la liste se compose des ouvrages d’Anuk Arudpragasam, Rachel Cusk, Karen Jennings, Nadifa Mohamed, Maggie Shipstead et Francis Spufford.

La première sélection du Booker Prize 2021 :
 
  • A Passage North, d’Anuk Arudpragasam (Granta Books, Granta Publications)
  • Second Place, de Rachel Cusk (Faber)
  • The Promise, de Damon Galgut (Chatto & Windus, Vintage, PRH)
  • The Sweetness of Water, de Nathan Harris (Tinder Press, Headline, Hachette Book Group)
  • Klara and the Sun, de Kazuo Ishiguro (Faber)
  • An Island, de Karen Jennings (Holland House Books)
  • A Town Called Solace, de Mary Lawson (Chatto & Windus, Vintage, PRH)
  • No One is Talking About This, de Patricia Lockwood (Bloomsbury Circus, Bloomsbury Publishing)
  • The Fortune Men, de Nadifa Mohamed (Viking, Penguin General, PRH)
  • Bewilderment, de Richard Powers (Hutchinson Heinemann, PRH)
  • China Room, de Sunjeev Sahota (Harvill Secker, Vintage, PRH)
  • Great Circle, de Maggie Shipstead (Doubleday, Transworld Publishers, PRH)
  • Light Perpetual, de Francis Spufford (Faber)

"Il est particulièrement significatif, en cette période de pandémie, de constater que tous ces livres ont des choses importantes à dire sur ce qu’est la communauté, qu’elle soit minuscule et isolée ou qu’elle s’étende à l’infini dans le cyberespace", a estimé Maya Jasanoff, présidente du jury.

Doté de 50 000 livres sterling (environ 55 000 euros), la seconde sélection sera annoncée le 14 septembre et le lauréat, le 3 novembre. L’an dernier, le prix avait été attribué à l’Écossais Douglas Stuart pour son premier roman, Shuggie Bain.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités