Culture

La nouvelle politique de l’Etat en faveur des festivals

Le ministère de la Culture - Photo OLIVIER DION.

La nouvelle politique de l’Etat en faveur des festivals

Articulée autour de trois axes, la nouvelle stratégie de l’Etat en faveur des festivals a été présenté par la ministre de la Culture Roselyne Bachelot-Narquin, en clôture de la troisième édition des États Généraux des Festivals, le 1er décembre à Toulouse.

J’achète l’article 1.50 €

Par Dahlia Girgis,
Créé le 02.12.2021 à 15h44,
Mis à jour le 02.12.2021 à 16h00

La ministre de la Culture Roselyne Bachelot-Narquin a présenté la nouvelle stratégie de l’Etat en faveur des festivals, en clôture de la troisième édition des États Généraux des Festivals, le 1er décembre à Toulouse.

Pour bénéficier d’une aide de l’Etat, les festivals devront répondre à plusieurs conditions d’éligibilité, telles que l’indépendance de la programmation, l’égalité femme-homme ou la lutte contre les violences sexuelles et sexistes. Le projet de loi de finances pour 2022 prévoit ainsi 10 M€ de mesures nouvelles pérennes pour soutenir les festivals, s’ajoutant aux moyens déjà déployés chaque année par le Ministère et ses établissements au bénéfice de plus de 750 festivals de toutes disciplines et qui atteint 35 M€.

Trois engagements seront appliqués dès 2022 :
 
  • L’observation des festivals : Dans le cadre des facteurs de croissance épidémique, un travail de cartographie des festivals par régions, coordonné avec France Festivals et le CNRS, a été lancé. A ce jour, il a concerné 8 régions, dont 2 ultra-marines. D’ici au printemps 2022, l’ensemble des régions sera cartographié. Les données seront ensuite actualisées tous les 3 ans par le Département des Etudes, de la Prospective et des Statistiques du Ministère de la Culture.
 
  • La promotion des festivals "durables et des pratiques vertueuses", définies et encadrées par une charte de développement durable pour les festivals : Cette charte met en place un dispositif de conditionnalité des aides attribuées par le ministère de la Culture. Plusieurs organisations d’élus territoriaux et d’organisations professionnelles se sont engagées à la signer, dans un large mouvement d’adhésion.
 
  • Un soutien accru et plus lisible de l’État en faveur des festivals : En complémentarité du soutien des partenaires publics et privés, l’Etat souhaite, à compter de 2022, mieux accompagner les festivals, à la fois en soutenant leurs phases d’évolution et de croissance, dans différents champs d’innovation et d’excellence, et en poursuivant une politique de soutien aux festivals d’envergure nationale et internationale. Le soutien de l’État sera ainsi structuré autour d’aides ponctuelles, d’aides triennales contractualisées et d’aides transversales thématiques.

Face à la "festivalisation de la culture", expression employée par le département des études, de la prospective et des statistiques (DEPS), le ministère souhaite encadrer ses aides en fonction des objectifs définis ci-dessus. Les manifestations autour du livre représentent 16% des événements culturels en France, derrière la musique et le spectacle vivant, mais devant le cinéma.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités